Pour Michou, ni larmes, ni noir de rigueur. L’adieu au célèbre patron de cabaret transformiste et figure de la nuit parisienne, vendredi à Montmartre, s’est habillé de bleu, sa couleur fétiche, et s’est déroulé en chansons.

Ses obsèques se sont terminées comme ses spectacles: sur l’air d’«On vous le dit avec des fleurs», un de ses tubes, avec une foule s’amusant et dansant.

Lire la suite