Stéphane Bern à bout : Cette décision radicale que l’animateur vient de prendre !

Annonces

Stéphane Bern est à bout ! Dans les colonnes du Parisien il déclare ne plus supporter la vie à Paris. Pour cette raison, l’animateur a pris une grande décision : quitter la capitale, où il avait vécu quarante-sept ans.

Stéphane Bern ne peut plus vivre dans ces condition

Annonces

Stéphane Bern ne peut plus vivre dans ces conditions ! Dans les colonnes du Parisien samedi 13 novembre 2021, l’héritier courtois a annoncé au gouvernement qu’il s’apprêtait à déménager. En effet, le 14 décembre 2021, il emportera tous ses biens avec lui pour s’installer dans l’ancien collège royal et militaire de Thiron-Gardais (Eure-et-Loir), qu’il a racheté en 2013.

Une décision qui n’a pas été facile pour le célèbre animateur, puisqu’il vit à Paris depuis l’âge de 10 ans. Il l’a juste assuré qu’il n’en pouvait plus. « J’ai passé deux confinements chez moi, dans le Perche, où j’ai la chance d’avoir plus d’espace. Ça a été le déclencheur. Vivre à la campagne me rend plus heureux », a-t-il ainsi confié.

Seulement, pas question pour lui de renoncer à ses différentes missions. Stéphane Bern devra simplement s’organiser différemment. « Comme mon métier me permet de travailler en grande partie à distance, j’ai fait le choix de rendre mon appartement parisien à Pigalle, où je vivais depuis 18 ans. Je reviendrai pour le travail, mais je serai désormais hébergé ».

Annonces

S’il ne souhaite plus vivre dans la capitale, c’est parce qu’il ne s’y sent plus à sa place. Il regrette l’état général de la ville. « La saleté, les trous dans la chaussée, les chantiers permanents, le bruit, et surtout, surtout, la violence… Il faut entendre comme les gens se parlent », a-t-il encore confié.

Stéphane Bern dénonce « un laisser-aller général »

Aujourd’hui, il aspire à une vie plus tranquille. Même s’il se dit toujours émerveillé par la beauté de Paris, les points négatifs sont désormais plus nombreux que les positifs.

« Je déplore un laisser-aller général, et même un certain enlaidissement. Paris est devenu une poubelle où les gens se débarrassent de tout, n’importe où et n’importe comment », a encore lâché sans langue de bois le présentateur de Secrets d’Histoire. En revanche, il refuse de jeter la faute sur Anne Hidalgo, la maire de Paris. « Sa tâche est loin d’être simple, et que je sache, ce n’est pas elle qui salit, et ce n’est pas la faute des éboueurs. Les premiers responsables, ce sont d’abord les usagers ».

Vero Boum

Média