France : Pourquoi la jeune joggeuse a inventé son kidnapping

Annonces

La jeune joggeuse de 17 ans Lisa, dont la disparition mystérieuse avait mobilisé jusqu’à 200 militaires en Mayenne en début de semaine.

Annonces

Elle avait en réalité fugué à l’occasion d’un jogging, puis inventé un scénario d’enlèvement. Réapparue mardi soir saine et sauve dans un restaurant à une dizaine de kilomètres de son domicile, l’adolescente a reconnu vendredi devant les gendarmes avoir « menti ».

La jeune joggeuse a déclaré avoir menti,

La jeune fille a déclaré avoir menti, n’a pas été kidnappée et s’est rendue à pied à Sablé-sur-Sarthe, la ville où elle a été retrouvée mardi soir, a déclaré la procureure de Laval, Céline Maigne. Elle a dit qu’elle était désolée d’avoir provoqué une si grande mobilisation. Fera l’objet d’une procédure pour dénonciation d’infraction imaginaire , a précisé la magistrate.

un enlèvement par deux jeunes hommes

La joggeuse avait d’abord raconté aux gendarmes l’histoire d’un enlèvement par deux jeunes hommes .frappant et l’emportant dans une camionnette verte dans une maison d’où elle serait parvenue à s’enfuir en frappant l’un d’entre eux, resté seul , selon le communiqué du parquet.

Annonces

Elle a également déclaré vendredi aux gendarmes que ses blessures étaient accidentelles. notamment en coupant sa chemise avec des ciseaux, a indiqué le procureur.

Les enquêteurs ne savent toujours pas où la jeune fille a passé les 24 heures de sa disparition . ou si elle avait un complice. Elle a expliqué qu’elle avait marché 10 km entre les villes de Saint Brice et Sablé-sur-Sarthe et qu’elle avait laissé ses affaires (montre, téléphone et écouteurs) derrière elle.

la présence d’une tierce personne

Les enquêteurs n’excluent pas la présence d’une tierce personne : les chiens pisteurs de la gendarmerie n’ont pas pu reconstituer le parcours que la joggeuse prétendait avoir emprunté.

Mais pourquoi avoir menti ?

Annonces

Mais pourquoi avoir menti ? Selon Le Parisien, , Lisa aurait évoqué une attaque antérieure lors de son audition. En 2019, la maison de la famille Saint-Brice a été cambriolée alors que la jeune fille était seule à la maison. Elle a affronté des voleurs qui l’auraient précipitée avant de s’enfuir.

Elle a alors prévenu la gendarmerie et aidé à dresser un portrait composite, ce qui a incité les enquêteurs à interroger une de ses amies de lycée, qui avait pourtant été disculpée faute de preuves. Les gendarmes se demandent maintenant : la jeune fille a-t-elle menti à l’époque ? Afin de comprendre le mensonge de Lisa, les parents ont été interrogés sur sa personnalité et un rapport psychiatrique a été demandé.

Vero Boum

Média