Corinne Masiero : cette action bouleversante pour aider une mère de famille dans le besoin

Annonces

Corinne Masiero est une actrice dévouée. Celle qui incarne le capitaine Marleau sur France 2 a utilisé sa notoriété pour aider une mère dans le besoin. A cet effet, elle se produira sur scène à Wasquehal le dimanche 14 novembre 2021 pour récolter des dons.

Une passionnée de défense des droits des femmes

Annonces

L’actrice Corinne Masiero a toujours défendu les idées auxquelles elle croit. Une passionnée de défense des droits des femmes qui incarne le capitaine Marleau sur France 2 l’a prouvé à maintes reprises.

Dans une interview accordée à Brut le 7 janvier 2019, l’actrice a évoqué à quel point il est difficile d’être une femme qui vit dans la rue. « Quand tu es une gonzesse (sic) à la rue, c’est la double peine. Tu te fais violer beaucoup plus souvent que quand t’es un mec, tu te fais attaquer, racketter, il faut te protéger de tout, t’es toujours sur le qui-vive à 360 degrés », avait-elle dévoilé. Et d’ajouter : « T’as l’impression d’être une sous-m****, que quoi que tu fasses, quoi que tu dises, quoi que tu penses, tu n’as pas le droit d’exister », confiait l’actrice.

Corinne Masiero vient en aide à une mère de famile

Le dimanche 14 novembre 2021, Corinne Masiero se produira sur scène avec son groupe de musique Les Vaginites. La jeune femme a décidé d’utiliser sa notoriété pour récolter des fonds afin d’aider une mère du RSA qui entame de coûteuses procédures judiciaires pour défendre ses enfants inceste.

Annonces

L’actrice française sera donc à un concert-bénéfice au Black Lab à Wasquehal près de Lille à partir de 18h. Corinne Masiero et son groupe de musique comptent naturellement sur la solidarité des gens du nord pour venir en aide à cette mère solitaire.

Il faut dire que la vi*lence, Corinne Masiero, la connaît. « On est toutes des résiliantes. On a toutes vécu à un moment ou un autre de notre vie quelque chose qui se rapporte à ça. Comme elles, j’ai été une victime. Maintenant je suis une survivante. On est des survivantes »,

déclare l’actrice de 57 ans, à Gala, vendredi 12 novembre 2021. « Si au moins je pouvais servir à ça, ce serait déjà bien, ce serait même super, mais enfin, c’est une toute petite participation, un tout petit colibri de rien du tout, c’est même un ‘minibri' », ajoute-t-elle. Et de conclure ainsi : « Mais chacun doit faire sa part. C’est ce que j’essaie de faire en tout cas ».

Vero Boum

Média