Patrice Laffont obligé de travailler pour compenser sa «petite retraite»

Annonces

L’ancien animateur vedette du service public français continue de travailler à 82 ans, car sa « petite retraite » n’est pas suffisante.

sa « petite retraite ».

Annonces

Ce mardi 2 novembre, Patrice Laffont était l’invité de l’émission Jordan De Luxe à Télé Star Play. L’animateur de 82 ans, que l’on a vu à la présentation de « Fort Boyard » ou « Pyramides » sur France 2 ( Antenne 2), a évoqué ses finances et sa « petite retraite ».

Par « petite », entendez une retraite de 3500€. Pas assez pour celui qui continue de travailler pour subvenir à ses besoins : « Le jour où je ne travaillerai plus, où il n’y aura plus ‘Des chiffres et des lettres’ ni le théâtre, je serai un peu dans la merde (…) Mais c’est comme ça. J’ai 82 ans, ce n’est pas grave, je mourrai peut-être dans la rue », a-t-il lâché.

Sa situation, Patrice Laffont la justifie par le fait que ce n’est pas un « bon gestionnaire », tout comme son père, l’éditeur Robert Laffont : « Il n’a jamais eu un rond de sa vie parce qu’il était, tout comme le reste de la famille ou pratiquement tous, pas un gestionnaire, mais un artiste. Moi je suis aussi un artiste. Donc on n’a pas le sens de l’argent, on ne le gère pas. »

Annonces

Pour vivre, celui qui est toujours locataire, aurait besoin de 10.000€ par mois. Avec cette somme, Patrice Laffont s’estimerait « content ».

Patrice Laffont, un très mauvais gestionnaire de son argent

Comme toutes les célébrités avant lui, Patrice Laffont a également cédé aux questions plus personnelles. Par exemple, il n’a pas hésité à parler de sa vie intime bouleversée pendant ces 82 ans. Séquence assez amusante, remplacée par du cash lié à sa situation financière également. Car celui qui est aussi acteur a tenu à rappeler d’abord : « Je n’ai jamais eu d’argent, je gagne ma vie parce que je travaille ». Il fait en outre un parallèle avec son propre père, qui n’était pas « un gestionnaire » et n’avait lui non plus « pas un rond » malgré le fait qu’il était un grand éditeur et un « artiste ».

« Je n’ai rien acheté, même pas mon appartement »

Mais il ne se satisfait visiblement pas de ses émoluments actuels. Sans aucune gêne, Patrice Laffont indique qu’il touche 3 500 euros mensuels. Puis d’ajouter : « J’ai une toute petite retraite, et le jour où je ne travaillerai plus, où il n’y aura plus le théâtre, je serai un peu dans la merde. Ce n’est pas grave. Je mourrai peut-être dans la rue (…) Je n’ai pas le sens de la possession, je n’ai rien acheté. Même pas mon appartement ». Selon lui, s’il voulait vivre correctement et en adéquation avec son style de vie, il lui faudrait beaucoup plus d’argent. « Avec 10 000 balles, je suis content », souffle-t-il en conclusion.

Vero Boum

Média