Michel Sardou refuse d’utiliser du gel hydroalcoolique et provoque un malaise

Annonces

Invité sur le plateau de l’émission « Quotidien » ce mercredi 5 mai, Michel Sardou s’est une nouvelle fois fait remarqué. Le chanteur a provoqué un malaise après le refus d’appliquer un gel hydroalcoolique sur ses mains.

Le refus de Michel Sardou

Annonces

En pleine crise sanitaire, on ne rit pas avec le gel hydroalcoolique. Depuis plus d’un an, ce produit est devenu indispensable au quotidien pour se protéger contre le virus. Mais , il ne veut plus l’utiliser comme il l’a expliqué sur le tournage de « Quotidien » ce mercredi 5 mai. Lors de son arrivée dans l’émission, le chanteur a été accueilli par Yann Barthès et son équipe avec du gel hydroalcoolique, car c’est la règle pour chaque invité. Mais Sardou a refusé d’en appliquer sur ses mains, provoquant au passage un malaise sur le plateau.

“Pourquoi vous ne voulez pas de gel? Tout le monde accepte”, lui a lancé l’animateur. “Ça me pourrit les mains, on est loin, je ne vous touche pas et puis je suis vacciné donc ça va très bien”, a répondu l’artiste. Une réponse qui a attisé la curiosité du journaliste. “Vous avez reçu les deux doses?”, lui a-t-il demandé. “Oui, les deux doses du Pfizer”, a assuré Sardou. C’est pourquoi le chanteur est désormais protégé contre le coronavirus. Nous vous rappelons que la chanteuse était en contact avec Roselyne Bachelot après avoir reçu le prix “commandeur de la Légion” lors d’une cérémonie en présence de cette dernière. Il avait ensuite passé un test qui s’était révélé négatif, à son grand soulagement.

Au cours de son passage dans “Quotidien”, l’artiste de 74 ans s’est également confié sur le jour où il a pris de la cocaïne. “C’était lors d’un séjour chez Elizabeth Taylor à Los Angeles. Il y avait tout le monde. Tous les soirs, il y avait une soirée énorme. Il y avait de la cocaïne et de l’alcool dans des vases, dans des jarres.” Il a ensuite ajouté: “J’ai voulu goûter quand même, parce qu’on me disait que ça faisait des trucs formidables, et je me suis fait une ligne.” Sur les conseils de Ray Charles, Sardou a décidé de ne plus y toucher par la suite.

rony jevemi

Média