Pierre-Jean Chalençon embarqué par la police

Annonces

Le jeudi 8 avril 2021, Pierre-Jean Chalençon a été arrêté par la police . après une perquisition à son domicile, le Palais Vivienne.

Les images circulent sur Internet

Annonces

et elles ont choqué des milliers d’internautes. Le jeudi 8 avril 2021. quelques minutes après le début de la perquisition qui a eu lieu à son domicile parisien, au Palais Vivienne, le collectionneur Pierre-Jean Chalençon a été interpellé puis emmené par la police.

Le quinquagénaire a quitté la scène, franchissant la porte à l’arrière du bâtiment sous le flash des caméras, ne sont pas beaucoup sont sur place. Des images de l’arrestation ont été révélées sur le blog de Jean-Marc Morandini le jour même, ont été très commentées sur les réseaux sociaux.

On y voit l’ancien acheteur d’Affaire Conclue, vêtu d’une tenue large et le visage caché sous une capuche. être escorté par une policière puis placé dans un véhicule.  Comme l’a révélé Le Parisien ce jeudi 8 avril 2021 dans l’après-midi, la justice tentera de savoir qui sont les personnes. Qui ont assisté aux dîners dits clandestins qu’un partisan de Napoléon organisateur chez lui.

Les ministres présents aux dîners souterrains Pierre-Jean Chalençon ?

Annonces

L’histoire a été révélée le vendredi 2 avril avec le reportage M6 à 19h45. On y voyait beaucoup de monde assis, et sur la voix apaisante de Pierre-Jean Chalençon. Confirmant qu’il « dînait avec les ministres » dans des lieux secrets. Malgré de nombreux démentis du parti principal . qui a même parlé du poisson d’avril, l’affaire est prise très au sérieux.

Le mercredi 7 avril,

le serveur présumé qui a confirmé dans TPMP au C8 . Qu’il a travaillé à l’un de ces dîners au Palais Vivienne . A précisé qu’il y avait au moins un « politicien » parmi les invités. Le même jour, c’est la maison parisienne du chef Christophe Leroy. Soupçonné de cuisiner pour ces dîners clandestins qui a été perquisitionné .

Pour conclure Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy restent innocents . Mais le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a appelé à une procédure administrative . Pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « travail dissimulé ».

Annonces

Source/Femme Actuelle

rony jevemi

Média