Jean-Baptiste Guégan accusé d’avoir tabassé son voisin

Annonces

Jean-Baptiste Guégan aurait battu son voisin lors d’une soirée trop bruyante le 15 mars. Virginie Bustin, la compagne du rockeur, a réagi.

Annonces

Que s’est-il vraiment passé entre Jean-Baptiste Guégan et son voisin de Tournai? Selon Sud Info, le sosie vocal de Johnny Hallyday infligerait «de multiples coups au visage» à son voisin, et lui donnerait également des coups de pied, ce qui le ferait «rouler dans les escaliers». Des faits qui se produiraient le soir du 15 mars à Tournai. Ce soir-là, vers 23h30, le voisin de l’appartement au-dessus de Jean-Baptiste Guégan est descendu et a demandé au chanteur de baisser la musique, trop haut bien sûr. Virginie Bustin, la compagne du chanteur, aurait ouvert la porte et «ne voulait rien entendre».

«Le ton monte très vite et les noms des oiseaux sont mentionnés. C’est là qu’intervient le chanteur», lit-on dans un article publié par les médias belges. «Le chanteur, clairement ivre, n’a pas cherché à comprendre. Il a frappé son voisin au visage à plusieurs reprises. Puis lui a donné des coups de pied, jetant la victime dans les escaliers »

Jean-Baptiste Guégan est« une personne extraordinaire ».

Alors que la victime présumée a porté plainte, Sud Info a contacté Virginie Bustin et a déclaré qu’elle « n’avait pas connaissance de ces faits ni de la plainte ». La compagne Jean-Baptiste Guégan a mis fin à la conversation pour appeler son compagnon avant de reprendre contact avec les médias. «Je vous confirme que nous ne sommes pas au courant de ces faits et que Jean-Baptiste n’a pas été appelé à être entendu. Nous voyageons régulièrement entre Tournai et Paris, je ne peux même pas dire si nous étions à Tournai le 15 mars. Jean-Baptiste, étant une personnalité publique. Ne l’aurait pas fait », a souligné la compagne du chanteur promettant que le chanteur est« une personne extraordinaire ».

Annonces

La compagne du rocker  a de nouveau contacté les médias le 2 avril et a confirmé qu’ils avaient « reçu l’assignation ». Jean-Baptiste se rendra à la police fin avril. Aucun problème. Nous sommes complètement confus. C’est une histoire folle, on ne comprend pas, on veut une explication. Nous avons essayé de contacter la police de Tournai, mais les gens étaient en vacances, souligne-t-elle. L’avocat en charge du dossier est Maître Philippe Culot. Il a confirmé que l’affaire faisait l’objet d’une enquête et qu’un médecin avait été nommé pour enquêter sur les blessures de la victime présumée.

Source/Voici

rony jevemi

Média