Thomas Dutronc a évoqué la fin de vie et l’état de santé actuel de sa mère Françoise Hardy

Annonces

Thomas Dutronc était invité sur le tournage de 6 à la maison ce mercredi 24 mars 2021. Le chanteur de 47 ans a parlé franchement de la fin de vie et de l’état de santé actuel de sa mère Françoise Hardy, 77 ans. années.

Annonces

Anne-Elisabeth Lemoine a accueilli Muriel Robin, Michel Cymès, le rappeur Hatik, et même Thomas Dutronc sur le plateau 6 à domicile, mercredi 24 mars 2021 sur France 2.

Parmi les nombreux sujets évoqués, l’épouse de Philippe Coelho est revenue sur un sujet sérieux et très sensible: l’euthanasie. Stage interdit en France mais pas à l’étranger. La sœur d’Yves Saint-Laurent a opté pour l’euthanasie en Suisse, Faustine Nogherotto, jeune candidate à la Star Academy, a également décidé de l’utiliser. Muriel Robin a confié combien il est important de choisir la fin de sa vie, celle dont son père a beaucoup souffert d’Alzheimer . Un thème qui a également résonné dans le cœur de Thomas Dutronc. Françoise Hardy, sa mère, a récemment avoué avoir fait un « cauchemar absolu » pendant trois ans après avoir souffert d’un cancer, au micro d’Augustin Trapenard à France Inter.

« Pour le moment, sa vie n’est pas très agréable »

« C’était le lendemain de l’un de mes anniversaires. Avec l’une des grandes amies de Thomas, qui est née comme moi un 17 janvier, on venait d’apprendre qu’on m’avait diagnostiqué un lymphome. On ne savait pas si je serais là encore à la fin de l’année » confiait-elle avec émotion. « Depuis trois ans, je vis un cauchemar absolu » ajoutait Françoise Hardy, tout en évoquant avec pudeur la mort et sa « peur de souffrir encore plus que ce qu'[elle] ne souffre actuellement ».

Thomas Dutronc s’est confié avec sincérité

Annonces

sur le nouveau quotidien compliqué de sa mère : « en ce moment, sa vie n’est pas très agréable parce qu’elle a plein de petits effets secondaires des traitements des radiothérapies qui lui rendent la vie un peu impossible. Donc elle est déjà dans une dynamique de pessimisme, de légère dépression, on va dire. » Mais celui que Laurent Ruquier a récemment confondu avec son père Jacques Dutronc, s’est voulu rassurant sur les volontés de sa maman : « elle n’a pas envie de disparaître. […] Les médecins sont là pour conseiller de ne pas aller trop vite. »

Source/Femme Actuelle

rony jevemi

Média