Moundir sous oxygène à l’hôpital à cause de la Covid-19

Annonces

Moundir. L’ancien candidat de télé-réalité souffre du coronavirus, a expliqué sa femme Inès après une semaine d’absence. Des nouvelles inquiétantes mais avec des nuances.

Annonces

Triste nouvelle ce mardi 23 mars 2021 Alors que Moundir a disparu des réseaux sociaux depuis quelques jours, sa femme Inès s’exprime. Une belle brune utilise le compte Instagram d’un ancien candidat de télé-réalité, notamment révélé sur Koh-Lanta en 2003, et annonce de mauvaises nouvelles … Moundir souffre de Covid-19 et s’oxygénera.

« Bonjour à tous. Cela fait plus d’une semaine que vous n’avez pas de nouvelles de Moundir. Je prends possession de son Instagram pour vous dire pourquoi. Il est hospitalisé actuellement, reçoit tous les soins nécessaires pour le soigner contre la Covid. Est sous oxygène, confie Inès. Il est très courageux, il revient de très très loin. Il ne lâche rien, c’est sa nature il ne lâchera jamais rien. Aujourd’hui, l’animateur du programme de W9 Moundir et les apprentis aventuriers remonte tout juste la pente : « Il commence à peine à se reposer, à lâcher prise. Il s’est senti partir à un moment donné. Là, il a passé une nuit correcte. Mais il est toujours sous oxygène. »

Capture instagram Moundir

Malgré sa santé inquiétante,

Moundir n’oublie pas ses 500000 abonnés Instagram. Ces dernières semaines, il a mené une véritable guerre contre le placement de faux produits sur le web et a promis de traiter les plaintes d’internautes trompés. « Et même dans ces moments-là qui sont très difficiles, il a eu une pensée pour vous tous. Il m’a demandé de vous faire passer un message, de vous dire qu’il ne lâchera rien, qu’il continuera de mener ce combat avec vous, que justice sera faite et que s’il peut aider il le fera. Il fera tout son possible, poursuit la femme de Moundir. Je vois qu’il y a des centaines de messages. Il vous répondra quand il ira mieux. Il continuera le combat avec toute son équipe, il vous embrasse très fort. »

Moundir craignait le pire.

Annonces

Il va mieux maintenant, comme l’explique sa femme Inès, mais il n’est pas guéri de la Covid-19. Heureusement, dans ces moments douloureux, il peut compter sur le soutien de sa femme, mais aussi des enfants d’Aliya (4 ans), d’Ali (un an et demi) et d’Ai (3 mois), ainsi que des communautés sur les réseaux sociaux .

rony jevemi

Média