Christine Bravo partage son énorme coup de blues et inquiète ses fans

Annonces

Christine Bravo a ouvert son cœur à ses milliers d’abonnés sur Instagram pour trouver du réconfort. La journaliste fait face à un gros coup de blues et a bien du mal à remonter la pente…

Annonces

Un an après les premières restrictions sanitaires imposées en France sur la lutte contre le Covid-19, rien n’a changé. Une fermeture de quatre semaines dans seize départements, un couvre-feu à 18 heures pendant deux mois, et une fermeture complète des lieux de vie commune … Il est difficile pour les Français de maintenir une santé mentale digne de ce nom. Sur ce sujet, Christine Bravo a également du mal à le mettre en perspective. Sur son compte Instagram, suivi de plusieurs milliers de personnes, la compagne de Stéphane Bachot a posté une photo d’elle à l’âge de soixante ans et a partagé son vague à l’âme. La grande amie de Mercotte ne soutient plus les restrictions imposées par la pandémie. Une confiance qui a touché nombre de ses fans.

« J’ai tenu au max contre l’effet Covid mais là, je me rends »

2021 aurait pu mieux commencer pour Christine Bravo. Après une opération pour une tumeur à la main en février de l’année dernière, ici, elle descend progressivement dans une dépression liée au confinement. Le lundi 22 mars 2021, la journaliste a publié son ancienne photo avec la légende suivante: « Franchement, j’étais pas mal à soixante piges. Tournage des Jupons de l’histoire pour Chérie 25. Visage pas trafiqué au botox ni retouché par Photoshop. J’ai du mal à croire que c’est ma pomme », lit-on avec le cynisme légendaire du journaliste. Mais ce n’est pas tout.

Christine Bravo a également partagé son humeur du soir:

« Bon j’avoue, ce soir, je déprime. J’ai tenu au max contre l’effet Covid. Mais là, je me rends. Je craque. Heureusement que vous êtes là mes chouchous », écrit-elle dans la légende. Quelques minutes plus tard, les abonnés se sont précipités sur les commentaires pour exprimer leur soutien: « Courage Christine. C’est long, chiant, usant et lourd de vivre ce truc depuis un an. Mais nous avons fait le plus gros du chemin, on ne va pas abandonner comme ça ! », « Courage, ensemble on est plus forts », « Je crois que l’on craque tous, prenez soin de vous », « On séchera nos vêtements trempés quand le soleil reviendra », peut-on lire. Des mots réconfortants qui ont sûrement redonné le sourire à Christine. Bravo !

Annonces

Source/Femme Actuelle

rony jevemi

Média