The voice 2021 :élimination d’une candidate à la voix impressionnante la toile dézingue les coachs

Annonces

The voice: Les téléspectateurs ont découvert les auditions à l’aveugle sur TF1. Une soirée au cours de laquelle les internautes se sont dressés contre les coachs. Aucun d’entre eux ne s’est tourné vers l’un des talents d’une voix impressionnante.

Le samedi 13 mars 2021

Annonces

les téléspectateurs ont découvert la suite des auditions à l’aveugle. Si les coachs étaient enthousiastes à l’idée de buzzer à plusieurs reprises . Au début de la dixième saison TF1, leurs choix sont désormais comptés. Tout au long de l’émission, Vianney, Amel Bent, Florent Pagny et Marc Lavoine ont fait preuve de normes élevées en matière de candidats, et pour de bonnes raisons. Les places dans leurs équipes sont rares, donc ils ne peuvent pas faire demi-tour avant de vraiment tomber amoureux de certains talents.

Donc aucun d’eux ne se retourna au passage de Sandraline . Avec sa voix rock et saoul sur le titre River de Bishop Briggs, la mère de famille a séduit la Toile. Alors que de nombreux internautes souhaiteraient qu’elle poursuive son aventure sur TF1, les jurés en ont décidé autrement. Florent Pagny a tenté de se défendre: « Excusez-nous, mais vous êtes tellement sauvage… qu’il y a un certain moment, on se dit : ‘Il faut qu’elle reste comme ça’ ». Avant d’admettre : « Ce que vous avez proposé, je ne l’ai jamais entendu. Continuez ce que vous faites parce que c’est hyper intéressant ».

La toile se rebelle contre les coachs de The Voice

De son côté, Marc Lavoine a poursuivi: « Ce que Florent dit, c’est vrai. C’est très impressionnant ce que vous faites. La projection est compliquée pour des gens comme nous qui essayons de former des équipes et de projeter dans l’avenir ce qu’on peut vous apporter ». Ce à quoi, la chanteuse a répondu avec le sourire : « Une exposition, peut-être ? »

Annonces

Le compagnon de Line Papin a défendu son choix : « Pardonnez-nous, c’est vrai que la compétition est très difficile. Là, on devient, maintenant, extrêmement exigeants. Peut-être un peu trop, d’ailleurs. Et on se pose peut-être un peu trop de questions ». Il a terminé l’échange, la félicitant pour sa carrière et son talent. Si Sandraline n’est pas offensée et a compris les explications des coachs, les internautes se sont indignés sur Twitter. Pour eux, la mère aurait dû continuer son aventure.

Source/Femme Actuelle

rony jevemi

Média