Serge Gainsbourg: Sa fille Charlotte se confie

Annonces

Charlotte se confie sur sa relation avec son père, Serge Gainsbourg, parfois très difficile pour la jeune adolescente qu’elle était alors. Ses aveux sont très touchants, elle révèle tout

Annonces

Il y a exactement 30 ans, le chanteur de La Javanaise nous a quittés. Serge Gainsbourg a en effet perdu la bataille contre le fait de vivre avec un corps déchiré par des années d’excès. Aujourd’hui, sa fille Charlotte Gainsbourg se souvient de la relation mouvementée qu’elle entretenait parfois avec son père. Dans une récente interview, l’actrice et chanteuse évoque les conflits qu’elles ont vécus sur le tournage de Charlotte For Ever. Surtout comment son père l’a vraiment poussée à bout. C’est pourquoi Objeko revient sur ce témoignage assez éloquent.

Charlotte se confie sur les dérapages de son père

Alors que Serge Gainsbourg est au sommet de la gloire et de l’échec, il décide d’impliquer sa fille dans les projets les plus fous. Ainsi, dès son plus jeune âge, Charlotte Gainsbourg chante les paroles de son père. En particulier, un titre qui a rapidement suscité la polémique. Lemon Incest suscitera en effet de nombreux débats sur la relation spécifique père-fille. Peu de temps après, l’actuel partenaire d’Yvan Attal a même tourné un film avec Serge Gainsbourg. Il s’agit de Charlotte For Ever, dont l’actrice se souvient parfaitement sur le plateau.

En effet, elle vit avec son père pendant des semaines pour le besoin d’un film. Mais sur et en dehors du plateau, la situation est compliquée. En effet, Serge Gainsbourg est perpétuellement ivre. À seulement 15 ans, il est très difficile pour un adolescent de faire face à cette vision. Elle assume même un rôle un peu trop grand pour ses bras faibles. En effet, il fait de son mieux pour faire face aux excès de Serge Gainsbourg. Objeko donne ici les déclarations d’une « petite fille effrontée » qui a beaucoup grandi.

Annonces

Serge Gainsbourg est un être multiple et complexe. Bien sûr, c’est un artiste brillant. L’auteur, compositeur, interprète, pianiste, il avait tous les dons. Mais bien sûr, il ne s’agit pas d’aimer la vie. Pendant de nombreuses années, ses meilleurs compagnons seront le tabac, en particulier l’alcool. Plusieurs fois, ses accès de folie et ses accès de colère suscitent de vives réactions de la part du public. Ainsi, ses fans se souviennent de sa remarque plutôt inappropriée au jeune Whitney Houston sur le tournage des Champs-Élysées présenté par Michel Drucker. Soit aujourd’hui, soit en direct, il brûle un billet de 500 francs.

Mais les frasques du génie de la musique sont loin de s’arrêter là. Ainsi, Charlotte Gainsbourg se souvient du jour où elle a dû tourner avec lui. Durant toutes les prises, son père est alcoolisé. Une situation compliquée pour une jeune femme qui sort à peine de l’enfance et qui de plus doit faire face aux caméras. Serge Gainsbourg ne lui aura rien épargné. ” Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C’était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c’était ma manière de me préserver “.

Un rôle de gendarme

Sur le tournage de Charlotte For Ever, Serge Gainsbourg est, comme à son habitude, dans une fumée d’alcool. C’est donc un moment très compliqué pour la jeune Charlotte, qui doit visiblement trop en gérer en même temps. «Nous sommes restés ensemble tout au long du tournage.

Annonces

” Nous avons vécu ensemble tout au long du tournage. C’était compliqué. J’aime mon père plus que tout, mais j’ai eu tellement de mal à me faire une vie. Il était saoul en permanence. C’est éprouvant à vivre pour une enfant. En public, c’était difficile. Je me transformais en flic sur le tournage. Je guettais les écarts “.

 Toujours en excès, Serge Gainsbourg était en effet un être ingérable. Dès que l’alcool a obscurci son cerveau, il est capable de toute folie et excès. Bien sûr, tout le monde se souvient d’un être capable d’une immense tendresse et d’une belle générosité.

L’artiste est à la fois multiple et très complexe. D’ailleurs, près de trois décennies après la mort de Serge Gainsbourg, ces chansons résonnent toujours comme de véritables standards de la chanson française. Cependant, certains se souviennent aussi d’un homme capable de franchir toutes les frontières. Malgré les vrais cadeaux que la nature lui a offerts, Serge Gainsbourg est en effet un homme incapable de vivre sans le support d’une bouteille. Inconfort qui l’accompagnera jusqu’au dernier jour, jusqu’au grand malheur de ses proches et de nombre de ses fans. Charlotte Gainsbourg affirme cependant qu’elle a toujours aimé celui qui a donné sa vie, même si parfois elle préférerait que son père soit différent.

Annonces

Source/ objeko.

rony jevemi

Média