Mohamed (Koh Lanta) méconnaissable: qu’est-il arrivé à son visage?

Annonces

 Mohamed était méconnaissable sur ses réseaux sociaux. L’ancien aventurier de Koh-Lanta a révélé son visage très enflé dans plusieurs vidéos, ce qui a soulevé de nombreuses questions.

Annonces

Mohamed Derraji n’a pu que sourire ce mardi 9 février 2021.

L’ancien candidat de Koh-Lanta (2005)

et ex-finaliste face à la gagnante Clémence Castel s’est occupé de l’un de ses complexes, à savoir ses cheveux.

Mohamed a subi une greffe de cheveux à Istanbul, en Turquie.

Annonces

Mais alors que le résultat reste à voir, celui qui a failli tuer une chèvre pour la manger sur le tournage d’un jeu de survie a dévoilé une vidéo où il est complètement défiguré sur Instagram.

Hilarant aux côtés d’un ami qui l’a accompagné dans son voyage, Mohamed n’hésite pas à rire de lui-même en voyant son visage bouffi.

« On a chaud, on n’en peut plus… Oh la gueule ! C’est un chantier ma tête », reconnait-il sans pouvoir s’arrêter de rire. Et de préciser :

Annonces

« Et oui, je n’ai fait que les cheveux, pas autre chose hein. Je vais arriver à Paris, je vais me la péter : ‘ouais j’étais à un combat de boxe !’ Mytho ! »

Si cette situation a amusé Mohamed, les internautes se demandent toujours ce qui aurait pu lui arriver pour mettre fin à un tel visage. Est-ce qu’il s’est vraiment battu sur le ring?

A-t-il eu une réaction allergique? Ou peut-être a-t-il eu recours à la chirurgie plastique? Les questions ont fleuri dans ses commentaires.

Mais ce n’est que mercredi 10 février
Annonces

qu’il a répondu. Et celui-ci est très simple.

« J’ai encore un peu la tête gonflé mais ça va », a-t-il d’abord confié sur Snapchat. « Donc oui je n’ai fait que mes cheveux. Comme je suis gonflé, les gens pensent que j’ai refait mon nez, mes dents ou

je ne sais quoi mais je n’ai rien refait, que mes cheveux ! L’oedème qui était là (au crâne, ndlr), il est retombé jusque là (au niveau du visage, ndlr) donc ne vous inquiétez pas », a-t-il rassuré.

Annonces

Source/ Pure People

rony jevemi

Média