Faustine, ex-candidate de la « Star Academy » saison 6, est décédée

Annonces

Faustine, ancienne candidate de la Star Academy, est décédée à l’âge de 31 ans. Elle était atteinte de deux maladies rares, l’encéphalomyélite myalgique (EM) et le syndrome de Gougerot Sjögren (SFC).

Une ancienne candidate de la Star Academy vient de s’éteindre ce vendredi 29 janvier.
Annonces

 Il s’agit de Faustine, que les téléspectateurs ont pu voir dans la sixième saison de l’émission. C’est Johann Margulies, un écrivain et physicien avec qui elle était proche, qui a révélé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux.

« Les amis, Faustine, atteinte de la même maladie que moi, l’EM/SFC, nous a quittés hier. Elle était belle, intelligente et c’était une battante mais la maladie l’a fauchée », il a écrit avec beaucoup d’émotion sur Twitter.

Si les proches de Faustine sont évidemment profondément attristés par sa disparition, la jeune femme de 31 ans est partie de son plein gré. Comme son ami l’a expliqué, elle demanderait l’euthanasie en Belgique, où cette pratique est légale. C’est une manière de mettre fin à cette douleur qui touche 150 000 à 300 000 personnes en France.

La jeune femme était très impliquée dans la recherche sur la maladie
Annonces

diagnostiquée en 2010,elle a participé à des recherches sur la maladie. Le 19 février 2016, elle était son porte-parole pour le jeu musical de Nagui N’oubliez pas les paroles,. Incapable de rester debout longtemps, elle a interprété des chansons assise sur un tabouret. Extrait télévisé, elle s’est prévalue de demander à son animateur de 59 ans de lui faire une belle faveur pour organiser une « comédie musicale de financement ». Un projet qu’ils n’ont malheureusement pas eu l’occasion de mettre en œuvre, mais que les proches du défunt ont l’intention de concrétiser à titre posthume.

En hommage à la mémoire de Faustine,

l’association Millions Missing France, qui milite pour la reconnaissance de l’encéphalomyélite myalgique en France, a mis en ligne une collecte de fonds pour venir en aide à sa famille.

« Elle n’a jamais pu bénéficier d’une prise en charge médicale pour l’EM, au même titre que les milliers d’autres malades d’EM en état sévère en France. Malgré cela, elle militait et avait sensibilisé à l’encéphalomyélite myalgique en public, chez Nagui et dans la presse », a fait savoir l’organisation dans un communiqué. Aucun doute que les Français seront nombreux à contribuer à la cause.

Annonces

Source/ Voici

rony jevemi

Média