Top Chef: Plus que quelques jours avant le coup d’envoi de la nouvelle saison

Annonces

Top Chef: Plus que quelques jours avant le coup d’envoi de la nouvelle saison

Annonces

Les fans du grand concours culinaire, auquel s’affrontent les jeunes chefs les plus prometteurs, vont en avoir à se mettre sous la dent cette année.

Ce qui ne change pas en premier: les chefs de brigade. On retrouve un quatuor formé par Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Michel Sarran et Paul Pairet. Les candidats intégreront leurs brigades et combattront tantôt en équipe, tantôt seuls.

Les chefs viendront défier les cuisiniers. Cette année est annoncée par: Glenn Viel, Anne-Sophie Pic et Pierre Gagnaire, habitués de l’émission; mais aussi le chef japonais trois étoiles Kei Kobayashi, l’Espagnol Andoni Aduriz (2 étoiles) et Pascal Barbot (2 étoiles).

Annonces

Lors de la conférence de presse, les chefs ont ravi tout le monde, citant l’incroyable niveau de difficulté et les candidats extrêmement créatifs.

« Cette année est sans commune mesure avec les autres saisons. Je ne pense pas qu’ils savaient qu’ils arriveraient à un niveau si élevé de challenge », a déclaré Michel Sarran.

Et puis il y a tous les changements engendrés par la situation sanitaire actuelle. Le tournage a eu lieu pendant la crise Covid, il a donc fallu appliquer des mesures exceptionnelles: un protocole sanitaire approuvé par les autorités françaises.

Des candidats « plus soudés et plus solidaires »
Annonces

Les 15 candidats (dont au moins un Belge) ont été « confinés » ensemble durant tout le tournage. Ils ne sont pas rentrés chez eux et ont séjourné ensemble à l’hôtel. Ce qui a permis d’avoir une ambiance « plus fraternelle » avec des candidats « plus soudés et plus solidaires », nous ont expliqué les chefs.

Chefs et équipes techniques et de production ont été testés 2 à 3 fois par semaine. Les masques ont été conservés sur le plateau jusqu’à la dernière seconde », raconte Hélène Darroze.

C’est aussi une année spéciale pour les chefs car leurs restaurants ont été fermés lors du tournage de Top Chef cette saison. Cela a créé beaucoup de stress pour eux, mais a également eu des avantages, en particulier pour les candidats

Annonces

« C’est la saison où je me suis le plus engagée dans l’émission car j’ai pu me donner à 100%, j’avais moins de choses à gérer à côté, un vrai bonheur », a expliqué la cheffe.

Et puis, la crise sanitaire a trouvé sa place aussi dans l’une des épreuves mythiques de Top Chef : la guerre des restos.

Cette année, les clients n’ont pas ouvert leur propre restaurant au public et ont collé à la réalité en instaurant

Annonces

un système de click and collect pour être jugés sur cette épreuve.

Enfin cette année « Qui peut battre Philippe Etchebest? » elle a évolué depuis que Paul Pairet était son assistant. Cela semble avoir déclenché des moments très amusants … et nous avons hâte de les découvrir.

Source/ RTL Info

rony jevemi

Média