Des partisans du président Donald Trump ont envahi ce 6 janvier le Capitole

Annonces

Des partisans du président Donald Trump ont envahi ce 6 janvier le Capitole siège de la législature américaine.

Annonces

Les images effrayantes se sont répandues dans le monde entier et ont provoqué l’indignation des Américains, dont de nombreuses célébrités …

Ces images apocalyptiques ont rapidement parcouru le monde le 6 janvier 2021, de nombreux partisans de Donald Trump faisant des descentes dans les salles, puis dans la salle du Conseil du Capitole de Washington.

En France,

les premières images qui ont atteint le cœur de l’action provenaient des caméras de Quotidien. La correspondante du programme à Washington, Laura Geisswiller, a signalé la présence de partisans de Donald Trump sur le site Web du Congrès américain.

Annonces

Ils sont venus pour empêcher la victoire de Joe Biden d’être certifiée après avoir été voté par le collège électoral. L’action encouragée par Donald Trump, refusant à nouveau de reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle du candidat démocrate.

Depuis lors, de nouvelles images effrayantes sont apparues. À Hollywood, nous avons hésité entre la colère et la consternation; certains appellent à l’inculpation immédiate du 45e président des États-Unis.

« Une bien triste journée pour l’Amérique »

Alyssa Milano, une militante anti-Trump fervente, a laissé sa colère exploser sur Twitter:

Annonces

« POURQUOI LES GENS SONT-ILS SURPRIS QUE ÇA ARRIVE ? ÇA FAIT DES MOIS QU’ON EXPLIQUE QU’IL INCITE À DES ACTIONS VIOLENTES ». Ashton Kutcher a quant à lui invité au calme :

« Soutenez la transition pacifique du pouvoir !!!! C’est ça le vrai patriotisme ». Mark Hamill, l’interprète du Luke Skywalker de la Guerre des Étoiles, s’est désolé : « Le seul à savourer véritablement ces scènes de chaos et d’anarchie en dehors du président sortant, c’est Vladimir Poutine ».

Sur son compte Instagram, en story Jennifer Aniston relayait sous le choc les bouleversantes images du Capitole assiégé. Pink, a quant à elle tweeté : « En tant que citoyenne, fille de deux vétérans, sœur d’un troisième, j’ai honte de ce qui se passe à Washington. […] C’est une bien triste journée pour l’Amérique. »

Annonces

Les anciens présidents Carter, Bush, Clinton et Obama ont également tenu à réagir. Dans un communiqué virulent, ce dernier a lâché en préambule : « L’histoire se souviendra des violences aujourd’hui au Capitole, encouragées par un président qui a menti sans relâche sur l’issue d’une élection, comme d’un moment de déshonneur et de honte pour notre pays ». Plus que jamais l’Amérique semble déchirée en deux moitiés irréconciliables…

Source/Voici

rony jevemi

Média