Quantcast

Chantal Goya a été contrainte de quitter son appartement.

Annonces

Chantal Goya a été contrainte de quitter son appartement.

Annonces

En fait, son propriétaire lui a demandé un surplus qu’elle ne pouvait pas se permettre.

En raison de la crise sanitaire

Par conséquent, avec son mari Jean-Jacques Debout, ils ont dû s’installer avec leur fille Clarisse.

L’épidémie de coronavirus a frappé durement les Français.
Annonces

Si plus de 1 898 710 cas ont été signalés depuis le début de la crise sanitaire, d’autres souffrent de dommages collatéraux.

C’est le cas des restaurateurs comme Philippe Etchebest, Ghislaine Arabian ou encore Michel Sarran,

mais aussi des commerçants, artistes et autres entrepreneurs.

Annonces

Contraints de fermer les portes de leur établissement en raison de la fermeture, certains ne peuvent plus sortir la tête de l’eau.

La chanteuse , a même perdu son appartement dans cette catastrophe sanitaire.

Il y a treize ans, elle a emménagé avec son mari Jean-Jacques Debout dans un grand et confortable

appartement du 9ème arrondissement de Paris, près de Pigalle.

Annonces

Un petit nid d’amour qu’elle n’aurait échangé pour rien au monde,

elle qui y a ses habitudes.

Cependant, contre sa volonté, elle a dû le quitter.

Annonces

En effet, comme le révèle France Dimanche dans les colonnes, son propriétaire

lui a dit qu’elle devrait payer un loyer supplémentaire de plusieurs milliers d’euros.

Une somme astronomique que l’interprète de Pandi Panda ne pouvait pas se permettre.

La chanteuse séduite par Versailles
Annonces

Comme beaucoup d’autres locataires de l’immeuble, la chanteuse et son mari Jean-Jacques Debout ont décidé de faire leurs valises.

Un cœur brisé pour la chanteuse de 78 ans qui s’attendait pourtant à trouver un autre appartement très rapidement, plus petit et surtout moins cher.

Sauf que rien ne s’est passé comme elle l’avait prévu.

Annonces

« On devait avoir un autre appartement, dans le VIème arrondissement, mais ça ne s’est finalement pas fait », déplore-t-elle auprès du magazine.

Mais ses fans sont rassurés: l’interprète de Bécassine n’est actuellement pas dans la rue.

Elle pouvait en effet compter sur sa fille Clarisse pour les accueillir à bras ouverts chez elle à Versailles.

Le couple pouvait même compter sur des amis pour les aider à porter les cartons pendant l’été.

très contente de pouvoir passer du temps avec sa fille, elle ne va pas faire ses valises de sitôt.

D’ailleurs à en croire nos confrères, il n’est pas sûr qu’elle s’installe un jour à nouveau dans la capitale. A force d’y passer du temps, les deux tourtereaux ont fini par prendre goût à la vie versaillaise…

Source/ Voici

rony jevemi

Média