Nîmes : des élèves de l’école de police ont été surpris en pleine fête clandestine.

Annonces

Nîmes : Alors que le président français Emmanuel Macron vient d’annoncer un nouveau confinement dans la soirée du 28 octobre,

Annonces

des étudiants de l’école de police de Nîmes ont été pris au milieu d’une fête clandestine. 

Ils étaient des centaines

sur le parking de l’institution en train de faire la fête.

Rires, voix fortes, musique – c’est ce qui a attiré l’attention des policiers de la brigade cynophile voisine.

Annonces

Ils y sont allés et ont vu des centaines de jeunes recrues s’amuser.

Ils ont été accueillis par des rires et des moqueries.

Les photos publiées sur les réseaux sociaux en France sont scandaleuses.

Annonces

Le ministre de l’Intérieur a tweeté que si les faits étaient vrais, ces jeunes ne seraient pas engagés.

« Si ce fait est avéré, les élèves responsables ne seront pas dignes de porter l’uniforme et seront exclus », a écrit Gérard Darmanin.

Source/ sudinfo

rony jevemi

Média