Jean Castex ferme la porte à la réouverture immédiate des commerces « non essentiels »

Annonces

Jean Castex est venu parler en direct aux Françaises et aux Français à la télévision.

Annonces

Au cours de cet entretien, le chef du gouvernement a déclaré qu’il n’avait pas l’intention d’autoriser la réouverture immédiate 

aux commerces « non essentiels » visés par une fermeture administrative de rouvrir immédiatement:

« Nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées, c’est beaucoup trop tôt ».

Annonces

Le premier ministre a promis de revoir ce point «dans deux semaines» pour voir si un changement est possible.

Par mesure d’équité, il a également annoncé que les supermarchés devront fermer les étagères inutiles à partir de mardi.

Fronde chez les commerçants

« Je dis à ces commerçants et à tous les autres, mieux vous respecterez les règles aujourd’hui à tous nos concitoyens, mieux vous respecterez toutes ces consignes de sécurité sanitaire, plus vite nous pourrons sortir », a-t-il ajouté.

Annonces

Cette intervention de Jean Castex intervient à un moment où la refermeture a contraint de nombreuses entreprises à fermer le rideau.

Une mesure qui rencontre une forte opposition chez les commerçants – à Lille, une libraire a pris la décision d’ouvrir malgré l’arrêté préfectoral ;

dans les Haut-Rhin, une commerçante a débuté une grève de la faim et porte « le deuil de sa boutique » –

Annonces

mais aussi chez de nombreux élus, comme le maire de Faches-Tumesnil, près de Lille, a publié un arrêté municipal autorisant les commerces de sa ville à rester ouverts,

celui de Bourg-en-Bresse en a pris un pour fermer les rayons « non essentiels » des grandes surfaces.

Source/ 20 Minutes

rony jevemi

Média