Quantcast

Bertrand-Kamal, éliminé ce vendredi 23 octobre

Annonces

Bertrand-Kamal, candidat emblématique de Koh-Lanta, Les 4 Terres,

Annonces

a été éliminé vendredi 23 octobre après avoir terminé dernier au test d’immunité.

Un départ violent et d’autant plus touchant depuis la mort du candidat à l’âge de 30 ans.

Ce nouvel épisode de Koh-Lanta, Les 4 Terres est sans doute l’un des plus

Annonces

riches en émotion de toute cette saison tournée aux îles Fidji.

Le 9 septembre, nous avons appris le décès de Bertrand-Kamal,

le candidat symbolique de cette édition, décédé d’un cancer à l’âge de 30 ans.

L’animateur a découvert cette maladie

Annonces

après son retour en France après le tournage de la série.

Et ce fut une énorme vague d’hommages

qui a ensuite surgi sur les réseaux sociaux.

Voir cette publication sur Instagram

Suis dévasté par le décès de Bertrand-kamal hier soir. Il avait 30 ans. Je l’ai connu comme aventurier de Koh Lanta et je l’ai aimé comme un ami ensuite, un être cher avec qui j’ai partagé tant d’instants privilégiés. Il m’avait ému aux Fidji, il m’a bouleversé après et surtout il m’a impressionné par son courage, son mental, sa tendresse et son altruisme. Un grand monsieur, un mec en or et un aventurier formidable. Sa vie a été courte mais si riche et intense, faite d’amour, de joie, de générosité et d’échanges. Honorons la mémoire de cet homme si bon. Je pense ce matin à sa maman Annick, à son papa Samir, à sa sœur et à son frère qui l’ont entouré avec tant d’amour jusqu’au bout. Mon Beka, je garde avec moi pour toujours ton sourire, tes yeux pétillants, nos moments de partage quotidiens quand c’était si dur, je ne t’oublierai jamais… Repose en paix. Je t’aime.

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off) le

Annonces

A commencer par tous les aventuriers du programme et son animateur, Denis Brogniart :

« Il était un homme qui irradiait par sa bonne humeur.

Un hymne à la joie, un être qui fédérait autour de lui.

Annonces

Cette aventure est le plus bel hommage qu’on peut rendre à celui que tout le monde appelait BK.

C’était son rêve de participer à Koh-Lanta, il a été exaucé »

Ces propos ont été prononcés par Bertrand-Kamal dans l’épisode diffusé le vendredi 23 octobre.

Si l’épreuve d’immunité permettait au vainqueur de remporter un totem,

Annonces

le dernier des candidats était quant à lui éliminé sur le champs.

Et c’est Bertrand-Kamal qui en a payé le prix.

Une épreuve d’adresse

Duel avec Dorian dans les dernières minutes de l’épreuve d’habileté

Annonces

utilisez un grappin pour ramasser trois morceaux de bois à moins de 7 mètres

Bertrand-Kamal n’a pas réussi à atteindre ses objectifs,

malgré toute la bonne volonté qu’il y met.

Alors une fois qu’il s’est rendu compte qu’il avait été éliminé,

le candidat disparu s’est d’abord

isolé de l’océan pendant quelques secondes pour comprendre.

Les autres participants, bien sûr, n’ont pas pu cacher leurs émotions.

Tous avaient les larmes aux yeux de voir qu’un homme si méritant que Bertrand-Kamal devait quitter l’aventure.

A commencer par Loïc : « On a vécu l’impossible ensemble.

Je suis dégoûté qu’il parte ».

Même réaction du côté de Joaquina :

« J’en perds deux en l’espace de quatre jours. Hadja au conseil, maintenant Bertrand-Kamal.

Je ne m’attendais pas du tout à ce que celui qui m’a fait rire depuis 25 jours s’en aille ».

Si Laurent a quant à lui avoué « J’aurais préféré que ce soit moi »,

Bertrand-Kamal a vite déculpabilisé ses adversaires, en les encourageant,

toujours avec le sourire, à aller le plus loin possible.

Ce n’est qu’une fois loin de tout le monde et seul, face caméra, qu’il s’est autorisé à craquer :

« Je me voyais vraiment aller plus loin.

C’est un de mes rêves qui s’arrête.

J’ai passé très peu de temps avec mes parents et je voulais profiter de

cette expérience pour leur montrer que j’avais grandi.

Koh-Lanta, c’est une belle leçon de vie.

C’est une déception énorme, mais c’est une aventure énorme »

Le meilleur des hommages qu’il pouvait rendre à l’émission…

Source/ Voici

rony jevemi

Média