Quantcast

France:Un coiffeur met le feu à ses cheveux

Annonces

Pendant qu’il se faisait couper les cheveux à Lannion dans les Côtes-d’Armor, un client est ressorti brûlé au front et avec sept jours d’ITT, a-t-on appris vendredi de source policière.

Annonces

Vendredi, un jeune Breton s’est rendu dans un salon de coiffure du centre-ville de Lannion, dans les Côtes-d’Armor. 

Et il a eu la peur de sa vie et une belle brûlure à cause d’une technique de lissage par «incendie capillaire» qu’il aurait fallu mieux expliquer, relate «Le Télégramme».

Shampooing, coupe: tout se déroule d’abord normalement. Puis le coiffeur passe une grande quantité de gel dans les cheveux de son client.

Annonces

«Il m’a dit quelque chose, m’a aspergé avec un produit et a sorti son briquet. 

 Puis il a mis le feu», témoigne le jeune homme. Il a alors vu ses cheveux «s’enflammer comme une torche» et a senti une brûlure sur son front.

«En panique totale»

«J’étais en panique totale. J’ai filé à la pharmacie la plus proche puis aux urgences», raconte-t-il au «Télégramme». 

Annonces

Il s’en sort au final avec une brûlure au second degré et sept jours d’incapacité totale de travail.

Puis il a décidé de déposer une plainte «pour que ça n’arrive pas à d’autres».

Dans le salon de coiffure on n’en mène pas large.

Annonces

 On explique cependant qu’une technique de lissage des cheveux impliquant que le client reste immobile a été utilisée.

Mais le coiffeur en cause ne parlait pas français et s’est adressé en anglais au malheureux jeune homme, qui n’avait pas compris. 

Résultat: il aurait bougé et le produit aurait coulé. «C’est un problème de communication», plaide-t-on.

Annonces

Le client, conclut le quotidien français, «n’a évidemment pas payé sa coupe de feu».

Après enquête, les policiers ont suivi la piste de « la technique égyptienne, arrivée depuis peu en France, où l’on brûle un bout des cheveux pour les rendre plus malléables

à la coiffure, plutôt pour des cheveux crépus », selon la même source.

la technique égyptienne
la technique égyptienne
Annonces

Source/ Le matin

rony jevemi

Média