Quantcast

Jean Todt s’est confié au sujet de son ami et ancien collaborateur, Michael Schumacher. Alors qu’l a pu lui rendre visite, il donne de ses nouvelles.

Annonces

Jean Todt, ancien patron de Ferrari et président de la Fédération internationale de l’automobile 

Annonces

Peu de personnes peuvent lui rendre visite. Depuis son terrible accident de ski en 2013, Michael Schumacher ne reçoit la visite que de personnes de son très proche entourage, minutieusement choisies par son épouse Corinna Schumacher.

Chacun, tenant à préserver l’intimité du coureur automobile, ne reste qu’évasif quant à son état de santé. Si le coureur est très protégé depuis son lieu de résidence en Suisse, sur les bords du lac Léman, c’est parce qu’il lutte toujours pour sa convalescence.

Le 6 juillet dernier, le Mirror annonçait la dégradation de l’état de santé du pilote allemand. « Des complications de santé dévastatrices » auraient été provoquées par le confinement.

Annonces

Alité depuis des années, le champion souffrirait d’atrophie musculaire et d’ostéoporose. Il suit par ailleurs un protocole expérimental à base de cellules souches afin de permettre de « régénérer le système nerveux central », comme l’a expliqué le neurochirurgien italien Nicola Acciari.

Mais si les espoirs sont grands, le médecin ne souhaite pas s’emballer : « Cela ne change rien au fait que nous en savons encore très peu au sujet du cerveau humain. On ne peut donc pas avancer ce que donneront certains traitements qui lui seront prodigués », a-t-il déploré.

« Il se bat »
Mais s’il y en a un dont l’espoir est sans réserve, c’est bien Jean Todt. L’ancien patron de l’écurie Ferrari et président de la Fédération internationale de l’automobile a pu lui rendre visite récemment.

Annonces

Ce 19 juillet, il a donné des nouvelles de son ami de longue date. « J’ai vu Michael la semaine dernière. Il se bat. J’espère que le monde pourra à nouveau le voir bientôt. C’est ce que lui et sa famille attendent » , a-t-il confié au Daily Mail alors qu’il fait partie du groupe très restreint de personnes pouvant rendre visite au coureur automobile. L’espoir fait vivre.

Source/ Télé Loisirs

rony jevemi

Média