Quantcast

Une femme russe, privée de sortie par sa mère, n’était pas sortie de chez elle pendant 26 ans.

Annonces

C’est une histoire absolument incroyable.

Annonces

Une femme russe n’était pas sortie de chez elle pendant 26 ans. Désormais âgée de 42 ans, Nadezhda Bushueva n’avait pas mis les pieds dehors depuis l’âge de 16 ans.

Sa mère, prénommée Tatyana, lui interdisait de sortir de la maison familiale, située dans le village d’Arefinksy, dans l’ouest de la Russie, afin de la protéger du monde extérieur.

Elle a raconté son calvaire dans le journal russe Nia Novosti, mardi 23 juin dernier, comme le relatent nos confrères de CNews.

Annonces

Nadehda Bushueva a pu retrouver la liberté, après que sa mère soit tombée malade et qu’elle ait dû l’emmener à l’hôpital.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses 26 années « d’enfermement » semblent incroyables. Tout comme sa mère, Nadehda Bushueva ne travaillait pas, et toutes les deux vivaient grâce à une pension versée par l’État.

Comme elle l’a expliqué, Nadehda Bushueva a vécu un véritable calvaire.

Annonces

Pendant douze ans, elle ne s’était pas lavée les cheveux.

Elle changeait rarement d’habits et dormait dans le lit de sa mère avec leurs chats, dont certains étaient morts.

Et ce n’est pas tout, puisqu’elle aurait aussi partagé la nourriture des animaux de compagnie en question, pendant plusieurs années.

Annonces

Elle ne travaillait pas, sa mère non plus. elles vivaient grâce à une pension de l’Etat. Entendue par des psychologues cette jeune femme a exprimé le besoin de reprendre une vie plus normale. 

rony jevemi

Média