Quantcast

Dominique Lagrou-Sempère se confie dans une interview qui risque de faire du bruit…

Annonces

Ces derniers temps, tout le monde s’interrogeait sur le sort de Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Alors que la plupart des journalistes et animateurs ont repris elle chemin des studios après le déconfinement, ce n’était pas le cas de Jean-Pierre.

Annonces

Aurait-il été sanctionné par la chaîne ? Le sujet avait été évoqué dans C que du kif, en mai dernier sur C8. « Je surveille. Je ne veux pas que TF1 le sanctionne parce qu’il a poussé un coup de gueule contre le gouvernement », avait d’ailleurs lancé Raymond.

Une intervention qui avait poussé Nathalie Marquay, la femme du journaliste, à intervenir. Agacée, elle avait réagi par téléphone : « Il n’y a pas de complot ! Arrêtez de dire qu’il y a des complots, j’en ai marre d’entendre ça, il n’y a pas de complot !

» Avant de poursuivre :« Il va très très bien […] Je te rassure qu’il revient sur TF1 et vraiment, TF1 sont vraiment très très sympas d’être d’accord avec nous, de le mettre en confinement avec moi. » Après les rumeurs sur le net, c’est au tour d’une journaliste de TF1 de relancer le débat.

Annonces

Il s’agit de Dominique Lagrou-Sempère. Et si vous ne la connaissez pas, sachez qu’elle est l’une des figures phares de TF1. La journaliste fait quelques apparitions sur le journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut. Au sujet de ce dernier, elle avouait récemment dans une interview accordée à nos confrères de Femme Actuelle :

« Quand Jean-Pierre Pernaut m’a demandé de rejoindre l’équipe du 13 heures il y a quelques années, c’était une évidence, d’autant plus que je travaillais déjà avec lui. Le 13 heures, c’est lui ! C’est sa manière de voir le journalisme. Porter fièrement ces couleurs, cela correspond avec ma vision du travail et de la vie. »

Et lorsqu’on lui demande si l’idée de remplacer Jean-Pierre Pernaut à la tête du JT, Dominique Lagrou-Sempère répond : « Encore une fois, les réseaux sociaux… Jean-Pierre adorerait vous entendre dire ça ! (rires). On ne peut pas parler de son départ.

Annonces

Il est là et ce n’est pas un coronavirus qui l’a fait disparaître. Mon bonheur, c’est de bosser en équipe avec lui. Nous avons encore plein de projets à la rentrée et SOS Villages reste ouvert toute l’année. Ensuite, nous avons les coups de cœur de Noël, les plus beaux marchés… Nous avons beaucoup de pain sur la planche et Jean-Pierre est là. On l’attend. Il a beaucoup d’envie alors la question ne se pose pas, nous n’en sommes pas là. »Voilà qui est dit !

Retrouvez cette article sur Public

rony jevemi

Média