À l’annonce du décès de Christophe des suites d’un emphysème, son épouse Véronique Bevilacqua n’a pas fait mention du coronavirus. Un proche en dévoile la raison

Annonces

Le 16 avril dernier, Christophe est décédé à l’âge de 74 ans. Hospitalisé depuis dix jours, le chanteur a succombé à un emphysème, une maladie pulmonaire dont il souffrait depuis plusieurs années.

Annonces

Mais à l’annonce de son décès, son épouse Véronique Bevilacqua n’a pas mentionné le coronavirus qu’il aurait contracté selon Le Parisien et Paris Match.

Avant d’être hospitalisé à l’hôpital Cochin le 26 mars, Christophe avait commencé à ressentir de la toux et de la fièvre, rapporte le magazine.

Face à son état de santé qui se dégrade, Christophe est hospitalisé pour « détresse respiratoire aigüe sur une suspicion de pneumopathie Covid-19 ».

Annonces

La prise de position de l’épouse de Christophe

Le résultat tombe après un scanner : Christophe souffre d’une « forme sévère de Covid-19 sur un emphysème diffus ».

Malgré ce diagnostic, l’épouse du chanteur qui a ensuite été transféré à Brest, n’a pas évoqué le coronavirus dans un premier communiqué sur son état de santé.

Annonces

De son côté, le producteur de spectacle de Christophe avait indiqué fin mars ne pas « être en mesure de confirmer s’il a été testé positif au Covid-19 ».

En réaction aux informations du Parisien, Véronique Bevilacqua avait assuré ne pas pouvoir “confirmer qu’il est atteint du coronavirus parce que l’hôpital refuse de me donner des informations à la suite de trop nombreux appels de la presse ».

Mais un proche vient éclaircir la prise de position de l’épouse dans Paris Match : « Elle s’est accroché à ce sujet [l’emphysème, ndlr]. Elle ne veut pas que Christophe devienne la première star française fauchée par ce virus ».

Annonces

Annonces

Loading…

Source/ Non stop people

rony jevemi

Média