Incompréhensible : un chauffeur de bus est allé jusqu’à appeler la police après avoir refusé l’entrée d’un chien guide pour aveugle dans son véhicule.

Annonces

Annonce

Photo d’illustration
Annonces

Louise Pearson, originaire de Melbourne en Australie, est tombée des nues lorsqu’un conducteur de bus lui a interdit d’emmener son labrador Arthur avec elle. Des faits qui auraient pu être justifiés, compte tenu de la taille de l’animal, dans d’autres circonstances.

Annonce

Mais voilà, Louise est aveugle, et son compagnon n’est nul autre que son guide. Impossible donc pour la femme de s’en séparer.

Annonces

S’ensuit une confrontation avec le chauffeur qui durera plus d’une heure, lors de laquelle ce dernier va refuser de redémarrer avant d’avoir débarqué le pauvre labrador. Une expérience qui va se révéler particulièrement « pénible » pour sa propriétaire Louise, d’après ses propres mots : « Je n’arrive pas à croire qu’on puisse encore en arriver là aujourd’hui, ça n’a aucun sens. »

Annonce

« On est resté à l’arrêt pendant 50 minutes parce qu’il répétait qu’Arthur n’était pas un chien guide », continue la pauvre femme, victime de la bêtise de son interlocuteur.
Résultat des courses : le conducteur a depuis été « mis de côté », alors que l’histoire fait les choux gras de la presse australienne. La compagnie de transport Dysons a de son côté assuré que l’incident ne se reproduira plus et que les chauffeurs seront davantage formés à la problématique du handicap : « Nous nous excusons sans réserve pour les problèmes causés à la personne concernée, ainsi qu’aux autres passagers. »

Annonces

Annonce

Loading…

Source/Sud info

rony jevemi

Média