Annonces

Le monde du sport est en deuil. Quelques jours après Kobe Bryant, une grande surfeuse française vient de rendre son dernier souffle. Il s’agit de Poeti Norac, 24 ans, sacrée vice-championne de France en 2018.

Encore un ange parti trop tôt. C’est avec une peine immense que la Fédération française de surf a annoncé, ce mardi 4 février, le décès d’un de ses membres les plus prometteurs. Âgée de seulement 24 ans, Poeti Norac est décédée le week-end dernier sur la Sunshine Coast, en Australie. La Franco-polynésienne s’y était installée il y a quelques mois, afin de vivre pleinement de sa passion. Elle, qui était tombée amoureuse du longboard à l’âge de six ans – qu’elle pratiquait près des Sables d’Olonne avec son papa -, avait déjà un sacré palmarès à son actif. Classée troisième lors des championnats de France en 2016, elle y avait décroché la deuxième place en 2018. Elle avait également disputé quatre finales nationales et remporté dix fois la Coupe de France, dont la 100% filles en 2017. Polyvalente, elle s’était également essayée au surf tandem et avait ainsi participé à plusieurs compétitions en duo avec Paul Duvignau.

Une cérémonie sera organisée en hommage à Poeti Norac

Annonces

Sur sa page officielle, la Fédération française de surf déplore la disparition d’un « membre de sa famille, une belle personne au sourire radieux, une artiste sur sa grande planche et dont l’enthousiasme rayonnait en Vendée et partout ailleurs. » Il faut dire qu’en plus de briller dans son sport, elle avait développé un goût pour la transmissionTitulaire du BPJEPS Surf à l’âge de 18 ans, elle était « une éducatrice hors pair et transmettait sa passion de la glisse et de l’océan« , précise l’organisation. Pour le moment, les raisons de sa disparition restent inconnues, et l’heure est au recueillement. Une cérémonie en hommage à Poeti Norac aura ainsi bientôt lieu, la date et lieu restant pour le moment un mystère. Une chose est sûre : cette nouvelle disparition est un véritable crève-cœur pour tous les passionnés de surf, dont la jeune femme était une digne ambassadrice.

Loading…

Source/ Voici