Le monde du sport est en deuil. Quelques jours après Kobe Bryant, une grande surfeuse française vient de rendre son dernier souffle. Il s’agit de Poeti Norac, 24 ans, sacrée vice-championne de France en 2018.

Annonces

Encore un ange parti trop tôt. C’est avec une peine immense que la Fédération française de surf a annoncé, ce mardi 4 février, le décès d’un de ses membres les plus prometteurs. Âgée de seulement 24 ans, Poeti Norac est décédée le week-end dernier sur la Sunshine Coast, en Australie. La Franco-polynésienne s’y était installée il y a quelques mois, afin de vivre pleinement de sa passion. Elle, qui était tombée amoureuse du longboard à l’âge de six ans – qu’elle pratiquait près des Sables d’Olonne avec son papa -, avait déjà un sacré palmarès à son actif. Classée troisième lors des championnats de France en 2016, elle y avait décroché la deuxième place en 2018. Elle avait également disputé quatre finales nationales et remporté dix fois la Coupe de France, dont la 100% filles en 2017. Polyvalente, elle s’était également essayée au surf tandem et avait ainsi participé à plusieurs compétitions en duo avec Paul Duvignau.

Une cérémonie sera organisée en hommage à Poeti Norac

Annonces

Sur sa page officielle, la Fédération française de surf déplore la disparition d’un « membre de sa famille, une belle personne au sourire radieux, une artiste sur sa grande planche et dont l’enthousiasme rayonnait en Vendée et partout ailleurs. » Il faut dire qu’en plus de briller dans son sport, elle avait développé un goût pour la transmissionTitulaire du BPJEPS Surf à l’âge de 18 ans, elle était « une éducatrice hors pair et transmettait sa passion de la glisse et de l’océan« , précise l’organisation. Pour le moment, les raisons de sa disparition restent inconnues, et l’heure est au recueillement. Une cérémonie en hommage à Poeti Norac aura ainsi bientôt lieu, la date et lieu restant pour le moment un mystère. Une chose est sûre : cette nouvelle disparition est un véritable crève-cœur pour tous les passionnés de surf, dont la jeune femme était une digne ambassadrice.

Loading…

Source/ Voici

rony jevemi

Média