L’animateur de TF1 a connu une belle mésaventure vendredi 7 février 2020. Sur Instagram, Jean-Luc Reichmann a partagé cet événement avec ses abonnés.

Annonces

Les galères se suivent, mais ne se ressemblent pas pour Jean-Luc Reichmann. Le 5 février 2020, le coup d’envoi de la 22e édition du Festival de Luchon a été donné. Et vendredi 7, l’animateur et acteur de TF1, que l’on retrouve notamment dans Léo Matteï, était convié à l’occasion de la diffusion de deux épisodes de la saison 7 de sa série, dont le lancement est prévu le 27 février sur la première chaîne. La séance est prévue pour 17h30 et à partir de 19h, l’époux de Nathalie doit assurer une séance de dédicaces. Mais un souci pourrait venir perturber toute son organisation.

Annonces

Ce matin, Jean-Luc Reichmann est allé à l’aéroport pour se rendre sur les lieux. S’il pensait passer un voyage tranquille, on lui a vite rappelé que ce ne serait pas aussi simple. En raison de la grève nationale des contrôleurs aériens, le présentateur de 59 ans est coincé au sol. « Levé à 5h du matin pour être bloqué minimum 4h à l’aéroport. Les contrôleurs aériens nous donnent rendez-vous peut-être pour des infos à 11h10« , a-t-il d’abord écrit en commentaire d’un panneau sur lequel la grève était annoncée. En attendant que la situation se rétablisse, il a pris le temps de prendre un selfie de lui avec un air quelque peu embêté, dans l’avion. « RETENUS en OTAGE dans l’avion par les contrôleurs aériens … La grève continue avec obligation de monter dans l’avion, et interdit de sortir… Elle est pas belle, la vie !?« , a-t-il écrit en légende de sa publication.

Mais Jean-Luc Reichmann n’est pas du genre à se laisser abattre. Laurent Ournac, qui est sur place, lui a fait savoir en commentaire qu’il l’attendait. « J’arrive Lolo« , lui a répondu son ami. Depuis, l’animateur des 12 Coups de midi n’a pas donné de nouvelles en stories ou sur son fil d’actualité. Espérons donc pour lui que son avion a réussi à décoller afin qu’il honore son engagement.

Loading…

Source/ Pure people

rony jevemi

Média