Annonces

Des avions ont été utilisés pour larguer des milliers de kilogrammes de carottes et de patates douces aux animaux sauvages affamés pris au milieu de la crise des feux de forêt en Australie.

Le gouvernement de la Nouvelle-Galles a lancé l’opération « Rock Wallaby » qui vise à nourrir les colonies de wallabies des roches de l’État et à aider la population de marsupiaux à survivre.

Annonces

Il y a une semaine, le National Parks and Wildlife Service de la Nouvelle-Galles du Sud a commencé sa mission en entreprenant des collectes de nourriture dans les vallées Capertree et Wolgan, le parc national de Yengo, la vallée Kangaroo et autour des parcs nationaux Jenolan, Oxley Wild Rivers et Currancubundi. Jusqu’à présent, ils ont largué plus de 2 200 kg de légumes frais pour les animaux vivant en dessous.

Matt Kean, ministre de l’Environnement de la Nouvelle-Galles du Sud, a déclaré dans un communiqué que bien que les animaux aient réussi à fuir les incendies, ils se retrouvent maintenant en dehors de leur habitat naturel sans nourriture.

Comme le rapporte MailOnline, M. Kean a déclaré ce qui suit : « Les wallabies survivent généralement au feu, mais se retrouvent ensuite avec une quantité de nourriture limitée puisque le feu détruit la végétation entourant leur habitat rocheux ».

Annonces

Les wallabies étaient déjà affectés par la sécheresse en cours, ce qui rend leur survie difficile sans aide extérieure. Kean a poursuivi en disant qu’ils garderont un oeil sur les wallabies pour observer leur progrès dans le cadre du processus de relèvement après les incendies.

Ce projet réconfortant intervient après que le World Wildlife Fund ait estimé qu’environ 1,25 milliard d’animaux sont morts, directement ou indirectement, des feux de forêt.

Dans un communiqué, le PDG du WWF Australie, Dermot O’Gorman, a déclaré ce qui suit : « Cette perte déchirante comprend des milliers de précieux koalas sur la Côte-Nord de la Nouvelle-Galles du Sud, ainsi que d’autres espèces emblématiques telles que les kangourous, les wallabies, les phalangers volants, les potorous, les cacatoès et les méliphages ».

Annonces

Le wallaby des roches était déjà considéré comme une espèce « en péril » avant les incendies en raison de la destruction de son habitat.

Pendant ce temps, Animals Australia a travaillé d’arrache-pied en utilisant des avions pour transporter des vivres pour les animaux sauvages qui ont été brûlés et blessés dans les feux de forêt à Victoria. L’organisme de bienfaisance a utilisé des dons du public pour louer de petits avions et les remplir de sacs de céréales et de granulés à distribuer aux animaux sauvages de la région par le biais de Vets for Compassion.

Loading…