Pour dégonfler ses dettes, Pierre-Jean Chalençon fait gonfler ses prix. Visiblement, les « champagnes et petits-fours », ce n’est pas pour tout le monde…

Annonces

Certains ne le savent peut-être pas encore mais, au-delà de cette image d’acheteur excentrique dans Affaire conclue, Pierre-Jean Chalençon est surtout un fin collectionneur et passionné de Napoléon. C’est également l’auguste propriétaire du palais « Vivienne », un des plus beaux lieux privés de la capitale française.

Annonces

« Le palais a coûté environ 6 millions, auxquels il convient d’ajouter les frais de restauration. Je me suis endetté sur vingt ans. Pour rembourser, je dois dégager un chiffre d’affaires mensuel », avait-il confié à Télé 2 Semaines. Plus tard, il relayait la grande annonce de l’ouverture des prochaines visites sur Twitter : « Visite privée du Palais Vivienne […] Prochaines dates : 11/01/20 et 01/02/20. Réservez vite ! »

Alors qu’un internaute dénonçait gentiment les prix gonflés (75 euros la visite, « ça pique », selon l’internaute), le célèbre collectionneur va rapidement intervenir pour modérer ses propos : « Il y a divers tarifs… 40 à 70… champagne et petits-fours… » Ah ben, s’il y a de la bectance alors…

Loading…

Source/Sud info

rony jevemi

Média