Le chanteur explique pourquoi il a choisi de devenir musicien du métro.

Annonces

Yoann Fréget, gagnant mémorable de la deuxième saison de The Voice, chante désormais dans le métro, a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux. « J’ai réalisé un nouveau rêve. Improbable pour certains peut-être… mais que je visualisais dans le jardin secret de mon âme depuis des années…! »

Annonces

Dans une interview accordée à 20 Minutes, le jeune homme précise qu’il fait cela « par envie »: « J’ai toujours admiré les musiciens de rue, j’ai toujours trouvé cette prise de position courageuse. Il n’y a plus de paillettes, plus d’artifices, personne n’est attendu dans la rue. On est jugé sur une seule chose: est-ce que l’on touche le cœur des gens, ou pas. »

Le chanteur veut prendre le contre-pied de ses pairs:

« Je trouve ça dommage que les codes qu’on nous impose dans le milieu du show-business font qu’une fois qu’on a atteint une certaine notoriété, on ne pourrait pas faire ces choses-là, parce que si on le fait, ce serait, soi-disant, parce qu’on a tout perdu. Moi, je n’ai pas tout perdu. Je fais régulièrement des concerts, en France, à l’étranger, je fais des soirées privées. Je n’aime pas que l’on attende des artistes une sorte d’inaccessibilité. Mon truc, c’est partager. »

Yoann Fréget, qui n’a cependant pas rencontré de grand succès comme Kendji Girac, continue de composer: « Je pourrais écrire un livre de 150 pages sur les bâtons dans les roues qui m’ont été mis, mais je pourrais aussi écrire un livre de 1000 pages sur toutes les belles choses qui me sont arrivées depuis que j’ai commencé à chanter. Ma revanche, je la prends en faisant ce qui me rend heureux, sans me soucier des codes. »

Loading…
Annonces

Source: BFMTV

rony jevemi

Média