La fille de Claude Barzotti est accusée d’avoir maltraité ses chiens. En effet, ceux-ci ont été retrouvés dans des conditions déplorables par les forces de l’ordre.

Annonces

Les policiers de la commune d’Ottignies-Louvain-La-Neuve ont fait une découverte horrifiante chez Sarah, la fille du chanteur Claude Barzotti. Depuis quelques mois, les voisins de cette dernière l’accusaient de maltraiter ses trois chiens, qui vivraient dans des conditions inhumaines. C’est ce qu’on pu confirmer les forces de l’ordre le 19 août dernier, lorsqu’ils ont pu pénétrer dans le domicile de l’accusée. Sur place, le vétérinaire aurait été contraint de sédater un des chiens pour lui enlever son collier. Son état de santé était tellement avancé, que ce dernier s’était enfoncé dans sa chair, rapportent nos confrères de Dhnet.be. En raison des fortes chaleurs, un autre chien aurait été retrouvé avec les oreilles brûlées. Attaché au soleil, le Berger Malinois n’aurait pas pu s’abriter à l’ombre. Résultat : il aurait plusieurs brûlures et des mouches auraient même réussi à pondre sous sa peau.

Un comportement pointé du doigt dans le voisinage

Annonces

Dans une situation sanitaire jugée « extrêmement préoccupante », les trois chiens avaient été immédiatement placés au refuge « Sans collier ». « La bourgmestre avait deux mois pour effectuer un choix : soit elle restituait les animaux avec ou sans conditions, soit elle nous les confiait définitivement », explique à nos confrères belges Sébastien De Jonge, directeur du centre. A son grand désarroi, elle a finalement choisi de restituer les chiens à leur propriétaire, sous des conditions très strictes. En effet, Sarah Barzotti à l’obligation de se rendre dans un club canin, de rehausser les clôtures de son jardin pour que ses chiens puissent ne plus être attachés, et enfin recevoir quatre visites d’un vétérinaire indépendant étalées sur plusieurs mois. Des mesures qui ne sont cependant pas suffisantes aux yeux de Sébastien de Jonge, qui estime que la propriétaire n’est pas attachée à ses animaux.

« Elle avait deux semaines pour venir les récupérer. Or, malheureusement elle est venue le dernier jour, 30 minutes avant la fermeture du centre », révèle le défenseur de la cause animale. Plus inquiet que jamais pour le bien-être des chiens de Sarah Barzotti, ce dernier a d’ailleurs fait de surprenantes révélations concernant les projets de la propriétaire canine. « Cela fait deux mois qu’ils sont ici. Jamais elle n’a donné de nouvelles. Pire, elle compte en donner un. Pourquoi alors ne pas nous le confier ? », regrette Sébastien de Jonge dans les colonnes de Dhnet.be. Je doute que la situation va s’améliorer. Sa solution est de les laisser dans une pièce à l’intérieur. Est-ce une vie pour des chiens? C’est un échec. » De son côté, la fille de Claude Barzotti assure que ses compagnons à quatre pattes étaient uniquement attachés en attendant «  la mise en place d’un espace sécurisé. »

Loading…

Source / Voici

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.