Quantcast

Selon des sources concordantes, les enquêteurs explorent notamment la piste d’un conflit personnel. L’auteur des faits travaillait à la Direction du renseignement de la préfecture de police.

Annonces

Quatre personnes ont été tuées par l’auteur de l’agression au couteau perpétrée jeudi à l’intérieur de la préfecture de police de Paris, un employé qui a été ensuite abattu par les forces de l’ordre, a-t-on appris de sources concordantes.

Les enquêteurs explorent notamment la piste d’un conflit personnel, ont précisé ces sources. L’assaillant, abattu dans la cour de la préfecture, travaillait à la Direction du renseignement de la préfecture de police.

Annonces

Une personne qui se trouvait sur place parle de coups de feu. « Autour de moi il n’y avait que des policiers. Ils ont immédiatement tous dégainé leur arme. J’ai été très surpris d’entendre ces tirs car ce n’est pas l’endroit où on imagine que ça puisse se produire. J’ai d’abord pensé à un suicide car il y en a beaucoup en ce moment. Et puis quelques instants plus tard j’ai vu des policières en pleurs. Je me suis dit que ça devait être grave. Les policiers étaient en panique, ça courait partout. Beaucoup de personnes étaient en pleurs », indique-t-il au Parisien

Le périmètre autour de la préfecture de police, située dans le centre historique de la capitale, était bouclé et les secours étaient sur place, ont constaté des journalistes de l’AFP. Une dizaine de voitures de pompiers étaient sur place. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui devait se rendre en Turquie, a repoussé son déplacement et s’est rendu sur les lieux, a-t-on appris de sources concordantes.

Peu avant 14H00, un message d’alerte a été diffusé dans les hauts-parleurs du palais de justice de Paris, situé en face de la préfecture. « Une agression s’est produite à la préfecture de police. La situation est maîtrisée. Le secteur de la Cité reste sous surveillance », mettait en garde le message.

Loading…
Annonces

Source/ RTL Info

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.