Une étudiante de 14 ans a été retrouvée morte dans son lit après l’explosion de la batterie de son smartphone.

Annonces

Alua Asetkyzy Abzalbek n’avait que 14 ans lorsqu’elle a perdu la vie chez elle, à Bastobe, au Kazakhstan. Un soir, elle s’est endormie en écoutant de la musique avec son smartphone, en charge sur son oreiller. Au cours de la nuit, la batterie de celui-ci a explosé, lui infligeant de terribles blessures à la tête.

Annonces

Le lendemain matin, la jeune étudiante a été retrouvée morte, la batterie dudit smartphone, en flamme, à proximité de son visage. Sous le choc, les parents ont appelé les secours, qui n’ont malheureusement rien pu faire.

Sa meilleure amie Alua a exprimé sa douleur auprès du Mirror  : « Je ne peux toujours pas y croire. Tu étais la meilleure. Nous sommes ensemble depuis l’enfance. C’est si difficile pour moi sans toi. Tu me manques tellement ».

Loading…

Source/ sudinfo.be

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.