Elle a pris sa fillette dans les bras et a sauté par la fenêtre du 3e étage à Nantes, le compagnon de la victime, sans doute alcoolisé, se serait montré violent suite à une dispute. Par chance, la maman et son enfant ont survécu à la chute.

Annonces

Selon les premiers éléments de l’enquête, dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 septembre, une femme de 30 ans et sa petite-fille de 2 ans ont sauté du 3e étage d’un immeuble à Nantes (Loire-Atlantique) pour échapper aux coups. Peu avant 2H00 du matin, une violente dispute a éclaté dans un couple dans l’appartement situé rue Jacques Cartier, au nord de la ville, où ils étaient hébergés par un ami.

Annonces

Le compagnon de la victime se serait montré violent. Et l’homme qui les hébergeait aurait tenté de s’interposer. Le premier aurait alors sorti un couteau et aurait menacé le second avec son arme, qui aurait fini brisée, de rage.

La mère de famille saute alors dans le vide, son bébé de 2 ans dans les bras. « Par chance, un tapis végétal a amorti la chute », explique une source proche de l’enquête à Presse Océan. « Un miracle ! », s’étonne-t-elle encore.

Par chance, sa chute a été amortie par un tapis végétal. La maman, âgée de 30 ans, s’en tire avec 45 jours d’ITT. Son enfant est miraculeusement indemne. Quant au conjoint violent, il a été interpellé et placé en garde à vue.

Loading…

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.