Sur les réseaux sociaux, les internautes ont fait part de leur colère envers TF1 qui n’a pas déprogrammé Les 12 coups de midi alors que la mort de Jacques Chirac, le président de la République, avait été annoncée depuis plus d’une heure.

Annonces

Ce jeudi 26 septembre 2019, Jacques Chirac est mort à l’âge de 86 ans. Dans une dépêche publiée par l’Agence France Presse à 11h57, sa famille a annoncé le décès de l’ancien Président de la République ce jeudi. « Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement », a annoncé son gendre, Frédéric Salat-Baroux, époux de Claude Chirac. Depuis plusieurs années et après son AVC survenu en 2005, l’ex-chef de l’Etat, président de la République pendant 12 ans de 1995 à 2007, n’apparaissait quasiment plus en public.

Annonces

Si BFMTV, CNews, LCI et France Info ont immédiatement basculé en édition spéciale, les internautes ont été surpris du manque de réaction des chaînes historiques et notamment de TF1. En effet, France 2 aura mis 28 minutes avant de casser son antenne pour une édition spéciale présentée par Marie-Sophie Lacarrau. Du côté de la Une, la chaîne privée a privilégié la diffusion de son jeu culte, Les 12 Coups de midi. Résultat : il a fallu attendre, 12h46, soit 49 minutes après l’annonce de la mort de Jacques Chirac pour que Jean-Pierre Pernault prenne l’antenne. Un manque de réactivité qui n’a pas été du goût des internautes qui ont fait part de leur colère. Pour eux, TF1 aurait pu, au minimum, diffuser un bandeau annonçant la mort de l’ex-Chef d’Etat et renvoyer vers sa chaîne info, LCI.

Contactée par Télé-Loisirs, TF1 a expliqué avoir fait le choix d’attendre son journal de 13h, transformé en édition spéciale, et de laisser la priorité à LCI, sa chaîne d’info en continu. Il fallait aussi le temps que la rédaction s’organise.

Loading…

Source/ Télé-Loisirs

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.