Christian Quesada refuse de rendre sa maison des Hauteville, dont il continue de payer le loyer. De quoi faire vivre un véritable enfer au propriétaire des lieux.

Annonces

Christian Quesada restera dans l’esprit des téléspectateurs comme le champion déchu des 12 Coups de midi. Lui, qui avait fasciné le public de TF1 grâce à son incroyable parcours – il a accumulé plus de 800 000 euros de gains en 193 participations – est devenu un paria depuis le 27 mars. C’est à cette date qu’il a été incarcéré pour « corruption de mineur  » sur une jeune femme de 17 ans. L’ancien poulain de Jean-Luc Reichmann s’était fait passer pour une internaute du même âge pour obtenir ses faveurs. Quelques jours plus tard, les forces de l’ordre avaient retrouvé des milliers de fichiers pédopornographiques à son domicile. Son domicile, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’ancien candidat de 55 ans fait parler de lui en ce jour.

Christian Quesada continue de payer son loyer

Annonces

Comme le révèle Le Progrès, Christian Quesada continue de payer son loyer malgré son incarcération. Sa maison, située dans un petite lotissement du Plateau d’Hauteville (Ain), est donc restée vide depuis qu’il a été placé en détention. De quoi susciter l’intérêt des plus curieux, mais aussi des cambrioleurs. D’après le journal, le pavillon aurait été visité plusieurs fois ces derniers mois, et certains intrus seraient même tombés sur une partie des 200 000 euros de cadeaux amassés par l’ancien maître de midi. « Mais il semble que rien n’ait été volé et tout est resté sur place depuis la perquisition du mois de mars  », précise un habitant à nos confrères. Reste que les agitations autour du domicile de Christian Quesada commencent sérieusement à agacer le propriétaire des lieux.

Lassé par les multiples cambriolages, le détenteur de la propriété est venu entretenir le domicile pour tenter de le récupérer. Seul hic : Christian Quesada, malgré son incarcération, refuse de le lui rendre ! Comme le révèle Le Progrès, il a tenté de casser le bail via l’avocat de l’ancien champion, mais en vain. «  C’est vrai qu’avec les 800 000 euros gagnés, il a de quoi le payer ! », s’agace un habitant du coin, lui aussi très gêné par les va-et-vient autour du domicile de celui qui est soupçonné d’être un prédateur sexuel. Manque de chance : incarcération ou non, Christian Quesada semble déterminé à converser son chez-lui.

Loading…

Source/ Voici

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.