L’animateur de France 2, Stéphane Bern, ne roule pas sur l’or. Il révèle faire face à quelques difficultés financières et se dit “ruiné”.

Annonces

Stéphane Bern est sur la paille. C’est ce que l’animateur de France 2 a révélé à Télé-Loisirs. En cause? Son investissement en 2012 dans le collège royal et militaire de Thiron-Gardais, en Eure-et-Loire. En découvrant ce bâtiment, il a eu un coup de cœur: “Un jour, des personnes du Perche m’ont montré l’ancien collège royal du XVIIe siècle à Thiron-Gardais qui tombait en ruine. J’ai eu un coup de cœur”, a-t-il confié à Télé Loisirs, ce lundi 26 août.

Annonces

Un bijou pour lequel il a tout de même déboursé près de 300.000 euros et sa restauration représente 4 millions d’euros. Pour absorber ces frais importants, le présentateur a dû hypothéquer son appartement et emprunter sur plus de vingt-cinq ans. 

“Ruiné mais fier”

“J’ai refusé les subventions, sauf pour le petit musée. Si je suis très objectif avec moi-même, je suis ruiné, mais fier! Fier d’avoir sauvé ce lieu d’Histoire, fier qu’il se visite. J’adore le faire visiter !”, a-t-il expliqué.

Stéphane Bern affirme qu’aujourd’hui le moindre centime lui sert à poursuivre “l’aventure de sa vie”. “J’aime écrire, la pub, ça m’amusait. Mais bien sûr, l’argent gagné me sert à la restauration de Thiron-Gardais. Je n’ai aucun autre goût de luxe.”

Loading…
Annonces

Source/7sur7

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.