Quantcast

Hugues Aufray a 90 ans : retour sur ses chansons emblématiques

Annonces

« Adieu Monsieur le professeur », « Céline, « Santiano »… Nombre des chansons d’Hugues Aufray sont entrées dans la mémoire collective. Retour sur les plus célèbres.

Annonces

À 90 ans, Hugues Aufray a une longue histoire musicale derrière lui. Avec près de 300 chansons en 60 ans de carrière, on ne compte plus les tubes du chanteur : « Santiano », « Stewball », « Céline »… Retour sur les titres emblématiques de ce chanteur à l’éternelle jeunesse. 

C’est en 1951, qu’Hugues Aufray se fait connaître. L’artiste participe à un concours organisé par Europe 1, pendant lequel il reprend « Le poinçonneur des lilas » de Serge Gainsbourg. Il est alors repéré par la maison de disques Barclay avec qui il signe un contrat. Il enregistre son premier disque en 1959.

En 60 ans de carrière, Hugues Aufray a écrit ou co-écrit plus de 300 chansons. - Getty
En 60 ans de carrière, Hugues Aufray a écrit ou co-écrit plus de 300 chansons. © Getty – Lionel FLUSIN

Santiano

« Tiens bon la vague et tiens bon le vent, hisse et ho, Santiano. » Qui n’a jamais entonné cet air ? Sortie en décembre 1961, ce chant traditionnel marin est à l’origine chanté en anglais. Dans son adaptation, Hugues Aufray accélère le tempo, pour le rendre plus dynamique. Mission accomplie : dès sa sortie, c’est un tube. La chanson caracole en tête des hit-parades et fait maintenant partie du patrimoine français. 

N’y pense plus, tout est bien

Annonces

En 1961, Hugues Aufray part à New York à la demande de sa maison de disque. Il y côtoie toute la scène folk du moment et notamment un jeune artiste du nom de Bob Dylan avec qui il sympathise. Un lien d’admiration et de respect mutuel naît entre les deux hommes. La rencontre est déterminante pour sa carrière. Fan de l’artiste américain, il est le premier artiste français à reprendre ses titres, comme « N’y pense plus, tout est bien« , adaptation française du célèbre « Don’t think twice, it’s alright« . En 1965, il décide de faire connaître l’artiste au public français et sort l’album Aufray chante Dylan. Il y compile plusieurs adaptations françaises de morceaux du chanteur américain. Au fil de sa carrière, il reprendra une vingtaine de titres de Bob Dylan. 

Durant son séjour à New York, Hugues Aufray fait la rencontre d'un jeune chanteur encore inconnu : Bob Dylan. Ils resteront toujours en contact. - Getty
Durant son séjour à New York, Hugues Aufray fait la rencontre d’un jeune chanteur encore inconnu : Bob Dylan. Ils resteront toujours en contact. © Getty – Bertrand Rindoff Petroff

Céline et Stewball

En 1966, Hugues Aufray sort un album comportant quatre nouveaux morceaux. Parmi eux figure le titre « Céline« . À l’origine proposée à Claude François et Richard Anthony qui la refusèrent, c’est Hugues Aufray qui l’interprète finalement. Le succès est immédiat : plus de 200 000 exemplaires sont vendus et le prénom Céline devient alors populaire en France

La chanteuse Céline Dion (née en 1968) aurait ainsi été nommée d’après cette chanson. 

Annonces

Sur cet album, on retrouve aussi le titre « Stewball« , adaptation française d’une chanson irlandaise datant du 18e siècle. Sortis la même année, « Stewball » et « Céline » comptent parmi les plus grands succès du chanteur. 

Dès que le printemps revient

En 1964, Hugues Aufray sort « Dès que le printemps revient« , ballade nostalgique sur un amour perdu. C’est avec ce morceau qu’il participe au Grand Concours de l’Eurovision de 1963 où il représente le Luxembourg. Il termine 4e.

Adieu monsieur le professeur 

En 1968 sort un des morceaux les plus célèbres d’Hugues Aufray : « Adieu Monsieur le professeur« . Chanté par les écoliers de toute la France pendant de nombreuses générations, il est difficile d’imaginer le départ à la retraite d’un professeur sans que cet hymne soit entonné. 

Annonces

Au fil de ses multiples tubes, Hugues Aufray impose sa griffe tout en rendant hommage au folk-rock américain qui lui est si cher. Ses titres à l’image de « Stewball« , « Adieu monsieur le professeur » ou encore l’inoubliable « Céline » sont d’immenses succès qui traversent les générations et continueront d’être dans les écoles.

Redécouvrez toutes ses plus belles chansons :

Loading…

Source/France bleu

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.