Quantcast

Accident tragique pour ce jeune britannique alors qu’il passait d’agréables vacances en couple en Espagne. À 23 ans, il pourrait ne plus jamais marcher suite à une glissade sur un toboggan aquatique.

Annonces

En vacances en Espagne, ce jeune homme de 23 ans s’est rendu au parc aquatique « Aqualandia » de Benidorm. S’élançant sur le ventre sur un matelas, il a dévalé le toboggan avant de heurter l’eau, la tête la première. Après avoir brièvement perdu conscience, il a annoncé à ses amis « je ne sens plus mes jambes ».

Annonces

Cette glissade lui aura valu deux vertèbres de la nuque cassées, des lésions à la moelle épinière et probablement une paralysie à vie.

Ce toboggan était pourtant catégorisé « modéré » par le parc.

Soins intensifs

Transporté en urgence à l’hôpital, le britannique est depuis lors aux soins intensifs. Les médecins ont averti qu’il pourrait perdre l’usage de ses jambes et toutes les sensations sous sa poitrine.

Annonces

Le jeune homme est aujourd’hui encore à l’hôpital et sous sédatifs. Il devra être opéré dès qu’il sera stabilisé.

Ses parents l’ont rejoint, afin de préparer son retour vers l’Angleterre par ambulance aérienne dès que possible.

La famille supplie les vacanciers

Sa maman s’est confiée au Sun « on vit le cauchemar de tout parent. Notre fils part en vacances avec sa copine et on nous apprend qu’il pourrait ne plus jamais marcher ».

Annonces

Sa famille soutient que le jeune homme utilisait la glissage dans les règles et que l’accident n’est en rien de sa faute. Ils appellent les vacanciers à la prudence et les supplient de ne plus utiliser ce genre de toboggans.

Le parc quant à lui certifie qu’il n’a aucune responsabilité dans l’accident et que toutes les attractions sont complètement sûres.

« Il a une vie tellement jeune et vibrante qui se retrouve anéantie par ce tragique accident », se désole son oncle. « On prie pour un miracle, mais on nous a dit que les blessures dont il souffrait étaient très éprouvantes. »

Annonces

La famille a lancé un crowdfunding pour financer les soins du jeune homme dès son retour. Sur la page, on peut lire « ses blessures catastrophiques font qu’il aura besoin de soins à vie. Sa vie a changé, tout comme celle de ses proches ».

En partenariat avec le-lorrain.fr


Loading…

Source/ Le Métro

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.