Quantcast

Bernard Tapie a été jugé non-coupable dans le procès qui l’accuse de fraude et d’utilisation abusive des fonds publics. Il risquait cinq ans de prison ferme.

Annonces

Les enquêteurs soupçonnaient l’homme d’affaires français d’avoir commis une “escroquerie” dans l’affaire de l’arbitrage controversé qui lui avait octroyé 403 millions d’euros en 2008 et qui a été annulé au civil pour “fraude”. 

Les faits

Annonces

Bernard Tapie dit avoir été floué par le Crédit Lyonnais lors de la vente du fabricant d’équipements de sports Adidas en 1993. Il s’est vu accorder 15 ans plus tard, après de multiples péripéties judiciaires, 403 millions d’euros dont 45 millions pour préjudice moral. L’ancien patron de l’Olympique de Marseille et son avocat Maurice Lantourne étaient accusés d’avoir frauduleusement obtenu cet arbitrage, en collusion avec un des trois arbitres, Pierre Estoup, 92 ans, et avec l’aide de Stéphane Richard.

Le verdict

Pour le tribunal, “aucun élément du dossier ne permet d’affirmer” que cette sentence “ait été surprise par la fraude”. Le parquet avait requis, le 1er avril, cinq ans de prison ferme contre l’homme d’affaires. 

“Cette décision est une immense satisfaction et une grande libération”, a estimé mardi son avocat. “Aujourd’hui, le tribunal a rendu avec une indépendance rare un jugement d’une netteté exceptionnelle et c’est pour nous une immense satisfaction et une grande libération”, a déclaré Hervé Temime, ajoutant que son client Bernard Tapie était “très très ému” lorsqu’il a appris la décision.

Christine Lagarde
Christine Lagarde © Photo News
Annonces

Ce jugement intervient après plus de vingt ans de procédures judiciaires touchant jusqu’au sommet de l’État dont la future présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, alors ministre de L’Économie, qui avait été condamnée fin 2016 pour “négligence” mais dispensée de peine. 

Double cancer

Bernard Tapie était absent lors de l’annonce du verdict. Il subit à 76 ans une récidive de son double cancer de l’œsophage et de l’estomac. “Mon cancer vient d’en prendre un sale coup dans la gueule”, s’est réjoui mardi Bernard Tapie dans La Provence. “C’est bien la preuve qu’il faut toujours, toujours, se battre jusqu’au bout”, a ajouté l’homme d’affaires, cité par le quotidien dont il est l’actionnaire majoritaire. “Dans un pays qui ne se résout décidément pas à être la Corée du Nord, on finit toujours par tomber sur des magistrats qui pensent à faire le droit plutôt qu’à faire leur carrière”, a encore ajouté Bernard Tapie.

Stéphane Richard relaxé

Stephane Richard
Stephane Richard © AFP

Le tribunal correctionnel de Pari a également jugé le PDG d’Orange, Stéphane Richard, non-coupable. Ce dernier était jugé pour “complicité d’escroquerie” dans l’affaire de l’arbitrage controversé. En 2008, l’actuel PDG d’Orange était alors directeur de cabinet de la ministre de l’Economie et des Finances de l’époque, Christine Lagarde, aujourd’hui à la tête du FMI et choisie pour présider la Banque centrale européenne.

Annonces

Une condamnation de M. Richard, 57 ans, aurait compromis son avenir à la tête de l’opérateur de télécom. Le parquet avait requis à son encontre trois ans de prison dont 18 mois ferme, 100.000 euros d’amende et une interdiction de toute fonction publique pendant cinq ans. 

Pierre Estoup a également bénéficié d’une relaxe.

Loading…

Source/AFP

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.