Quantcast

Châteaugiron: Une enfant de deux ans manque de s’étouffer à cause de bouts de verre dans la sauce tomate

Annonces

Ce vendredi midi, à Châteaugiron, près de Rennes, une fillette de 2 ans et demi a ingéré deux petits morceaux de verre en mangeant un plat préparé avec de la sauce tomate provençale. Sa mère a réussi à éjecter les fragments de verre. Elle a porté réclamation auprès du service consommateurs du fabricant de sauce.

Annonces

Panique ce vendredi à l’heure du déjeuner chez Ludivine Capron, une habitante de Châteaugiron, près de Rennes. Pour le repas du midi, la mère de famille a réchauffé un plat de courgettes farcies, préparé la veille avec des légumes, et un pot de sauce tomate provençale d’une grande marque, achetée en grande surface. « J’ai servi ma fille, âgée de 2 ans et demi. Elle a commencé à manger et d’un coup, elle est devenue toute rouge, elle avait du mal à respirer », détaille Ludivine, encore bouleversée en racontant la scène.

« Une grosse frayeur »

Elle tape dans le dos de la petite, puis exerce une pression au niveau de sa poitrine : « Un premier bout de verre est sorti, puis un deuxième. J’ai appelé le Samu. Ma fille ne se plaignait pas et n’a pas vomi. C’était rassurant après une grosse frayeur. Le médecin m’a dit de la surveiller. »

Ludivine a contacté le fabricant de sauce tomate. « Ils m’ont dit de leur expédier les morceaux de verre de 0,3 et 0,5 cm par courrier. » La mère de famille a aussi prévenu la grande surface où elle a acheté le pot de sauce tomate, qui n’est pas abîmé.

Pas d’autre réclamation

Annonces

Contacté, le groupe Panzani indique qu’une enquête a été lancée après le signalement de la mère de famille. « Elle sera informée des conclusions de cette enquête. »

« Nous allons récupérer le bocal et l’examiner pour voir s’il n’est pas cassé à l’intérieur, après l’introduction d’une cuillère par exemple pour récupérer la sauce. » Le fabriquant n’a pas reçu d’autre réclamation de ce type « sachant que ce produit a été fabriqué depuis plus de 10 mois ».

Détecteur au rayon X

Le groupe précise qu’au niveau des lignes de production, « tous les pots verre sont retournés et nettoyés avant remplissage et ils passent par un détecteur au rayon X, qui scanne tous les bocaux pour garantir l’absence de risque. »

Loading…
Annonces

Source/ OUEST FRANCE

Loading...

rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.