Les Bienfaits de l’ail des ours .

Annonces

Ail des ours : consommation et précautions

Par sa saveur plus fine et douce que l’ail cultivé, faisant penser à l’oignon ou la ciboulette, il enchante nos sens. Cueillez les feuilles avant la floraison, car lorsque le bouton s’ouvre, elles perdent leur saveur :

  • Préparez-les cuites en omelette, galettes, cakes, tourtes, tartes, mélangées à d’autres légumes sauvages.
  • Servez-vous en pour aromatiser le sel.
  • Pour aromatiser du vinaigre : hachez des feuilles et laissez-les macérer dans du vinaigre de cidre. Après deux semaines, filtrez, puis versez dans des bouteilles.
  • Pour préparer un pesto : mixez des feuilles avec de l’huile d’olive et du sel pour obtenir une épaisse pâte. Conservez-le dans un bocal fermé. Dégustez-le avec des tartines de fromage de brebis, des pâtes, des céréales, des salades…
Annonces

Récoltez les boutons floraux comme des câpres sauvages pour préparer des boutons d’ail des ours au vinaigre.

Les feuilles de l’ail des ours ne doivent pas être confondues avec les feuilles de muguet et de colchique qui sont toutes deux toxiques. Pour les différencier, il suffit de frotter les feuilles entre les doigts pour s’assurer qu’elles ont l’odeur de l’ail.

Les feuilles de muguet et de colchique sont aussi plus épaisses. Les feuilles d’ail des ours, elles, sont « relativement coriaces », de couleur vert foncé, un peu mat, fines et lisses.


rony jevemi

Média

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.